Le Venezuela

Un homme noir tué par des tirs de la police à Washington DC

Un homme noir a été abattu par la police à Washington DC mercredi alors que les États-Unis étaient secoués depuis des mois par des manifestations historiques contre le racisme et la brutalité policière.

Les autorités ont déclaré que la police était dans la partie sud-est de la ville peu après 16h00 (20h00 GMT) pour enquêter sur les informations faisant état "d'hommes armés dans un véhicule".

"Lorsqu'ils se sont approchés du véhicule, certaines personnes ont fui à pied et un policier a ouvert le feu", a déclaré le chef de la police de la capitale américaine, Peter Newsham, lors d'une conférence de presse.

Il a noté que la personne avait été transportée à l'hôpital avant d'être déclarée morte.

"Nous pensons que le sujet avait une arme à l'époque", a-t-il dit, assurant que deux armes avaient été trouvées sur le site.

La victime est "un jeune afro-américain", a déclaré aux médias Trayon White, un conseiller local, demandant la divulgation des images capturées par les caméras de la police.

"Vous ne vous en tirerez pas, ne laissez pas les médias couvrir cela", a exhorté la branche locale du mouvement Black Lives Matter, appelant à une manifestation.

Markus Batchelor, également représentant du conseil local, a déclaré à DCist que le jeune homme venait de fêter ses 18 ans. "C'est tragique", a-t-il déclaré.

L'affaire intervient après des mois de manifestations nationales contre le racisme et la brutalité policière, et deux jours seulement après que les flics de Los Angeles ont abattu Dijon Kizzee, un Afro-Américain de 29 ans qui faisait du vélo quand les agents ont tenté de l'arrêter pour une infraction présumée au code de la route.

Mercredi, la famille de Daniel Prude, un homme noir étouffé à mort par le NYPD en mars alors qu'il était nu et menotté, a également demandé que justice soit rendue./AFP

Vous pourriez également aimer...