Le Venezuela

Un incendie dans une prison colombienne fait 51 morts

Aux premières heures de ce mardi, un incendie a été enregistré dans la prison de Tuluá, dans le centre de Valle del Cauca, en Colombie, qui a fait environ 51 morts et 24 blessés.

« Nous avons le regret d’annoncer qu’au début de la journée, dans le pavillon 8 du centre de détention de Tuluá à Valle del Cauca, 51 personnes privées de liberté sont mortes et 24 ont été blessées à la suite d’un incendie provoqué par une bagarre entre les détenus », a-t-il rapporté. le ministre de la Justice de Colombie, Wilson Ruiz.

Dans des déclarations à la presse, le ministre a indiqué que des enquêtes ont commencé pour déterminer les détails de ce qui s’est passé, et ainsi être en mesure de fournir des informations précises et correctes à la population sur ce qui s’est passé.

« Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes mortelles. De même, nous prions pour le prompt rétablissement des personnes blessées », a souligné le chef du ministère de la Justice.

Selon les enquêtes préliminaires – a expliqué le ministre – l’un des détenus a mis le feu à un matelas, ce qui a provoqué un incendie.

« Le personnel de garde du @INPEC_Colombie essayé de contrôler les flammes, mais l’intervention des pompiers de la ville de Tuluá était nécessaire « , a souligné Ruiz.

De son côté, le général Tito Castellanos, directeur de l’INPEC, a expliqué que l’incendie a été enregistré au deuxième étage de la prison, où étaient détenus 1 267 prisonniers.

« Nous sommes en train de socialiser la liste des personnes sans nouvelles et les familles ont déjà été informées. Le CTI fait la vérification des faits pour vérifier les personnes disparues. Il y a 24 personnes dans les hôpitaux et ensuite nous vérifions après les chirurgies et les procédures médicales », a-t-il déclaré, cité par le média local Caracol.

Vous pourriez également aimer...