Le Brésil

Un monde sans livres ni librairies ? – Journal USP

Cette semaine, l’enseignante Marisa Midori présente le nouveau livre de Roger Chartier, une collection publiée par Editora Letra Viva

par Claudia Costa

En colonne Bibliomanie cette semaine, l’enseignante Marisa Midori apporte une nouvelle version, le livre Un monde sans livres et sans librairies ?, de Roger Chartier, édité par Bernardo Gurbanov, président de l’Association nationale des librairies (ANL) et organisé en partenariat avec Guiomar de Gramont, qui signe également la préface. Selon le professeur, les chapitres remontent à la participation de l’éminent professeur et chercheur du Collège de France à des manifestations scientifiques et culturelles brésiliennes ; avec quelques ajouts de textes faits dans des circonstances différentes.

« La question Un monde sans livres et sans librairies ? – qui donne le titre à ce recueil, réapparaît dans différentes couches de textes, d’intertextes, de lectures, d’interventions et de réflexions de l’auteur, sur les plus de deux cents pages qui composent ce volume », explique Marisa. De plus, l’enseignant met en évidence le premier chapitre, La mort du livre ?, dans laquelle l’auteur développe la question qui lui a été proposée au Forum des Lettres, promu par l’Université Fédérale d’Ouro Preto, en 2006.

« Mais, de toute façon, le livre va-t-il mourir ? », demande Marisa, ajoutant que l’auteur se souvient qu’Umberto Eco était également étouffé face aux innombrables fois où il a dû répondre à cette question. « Je laisse à l’auditeur la possibilité de suivre, dans le livre, le raisonnement de l’auteur sur une angoisse qui est loin d’être terminée », répond-il.

De plus, l’enseignant parle de la question de l’augmentation de la lecture dans les médias numériques en raison de la pandémie de covid-19. « En commentant le rapport préparé par le ministère français de la Culture, le 10 juillet 2020, sur les pratiques culturelles des Français, Roger Chartier constate que les effets pervers de la pandémie sont évidents non seulement vis-à-vis du marché de l’édition, mais aussi dans ce qu’il touche à la baisse des habitudes de lecture chez les Français, dans toutes les tranches d’âge considérées dans le sondage », informe-t-il, révélant que l’enquête suggère, au passage, que les jeunes Français semblent accepter de vivre dans un système totalement numérique. Selon Marisa, c’est une réalité qui affecte les librairies et, avec elles, l’apparition des villes. « Je dirais, son paysage intellectuel et culturel. À ce stade, nous continuons avec Roger Chartier, citant Francisco Azevedo, dans un article publié dans le journal Le globe, 7 février 2015 : « Comment une ville survit-elle sans librairies ? Comment peux-tu respirer ? »


Bibliomanie
La colonne Bibliomanie, avec le professeur Marisa Midori, est diffusé tous les vendredis à 9h00, sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec la production de Jornal da USP et TV USP.

.

Vous pourriez également aimer...