Un navire battant pavillon étranger a tenté d’évacuer des mercenaires de Marioupol

Le ministère russe de la Défense a rapporté samedi que des nationalistes du régiment ukrainien Azov et des mercenaires étrangers avaient tenté de s’échapper de la ville de Marioupol à bord d’un navire battant pavillon maltais, mais avaient échoué.

Les nationalistes utilisent le navire Apachi, attaché au port de La Valette (Malte), qui navigue en caravane du golfe de Taganrog au détroit de Kertch. Le navire change brusquement de cap et tente de rejoindre le port de Marioupol, bloqué par la flotte russe de la mer Noire.

Apachi a refusé de contacter les navires frontaliers russes, n’a pas changé de cap après les coups de semonce, ni ralenti. Dans ces conditions, les navires russes ont ouvert le feu d’artillerie contre le bateau.

Le porte-parole du ministère, Igor Konashenkov, a déclaré que l’utilisation de l’artillerie avait provoqué un incendie sur le navire et que son équipage avait demandé d’arrêter le feu. L’incident n’a fait aucune victime parmi l’équipage.

En outre, selon le rapport du ministère russe de la Défense, l’aviation des forces aérospatiales et des troupes de missiles a détruit 65 installations militaires ukrainiennes au cours de la dernière journée.

Au cours de cette période, les systèmes de défense aérienne russes ont abattu 3 drones ukrainiens.

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine le 24 février, l’armée russe a détruit 127 avions, 98 hélicoptères, 428 drones, 2 037 chars et autres véhicules blindés, 229 systèmes de lance-roquettes multiples et 886 unités d’artillerie et de mortier de campagne. .

★★★★★