Le Venezuela

Un steakhouse et birrero, spécialiste de la radio

Guillermo Díaz, est un artiste, amateur de radio, est né à Buenos Aires, Argentine, est un citoyen vénézuélien et a 53 ans. Il est venu dans le pays en avril 1997, grâce à des personnes très chères qui avaient émigré auparavant et qui lui ont dit que « Au Venezuela, celui qui le colombe obtient ce qu’il veut » et Guillermo a voulu le certifier, en s’assurant que c’était le cas dans son cas particulier.

Díaz travaille également comme birrero et animateur de grillades.

Il a rappelé qu’à son arrivée au Venezuela, il avait des amis argentins qui vivaient dans le pays à cette époque.

«J’ai commencé à faire du doublage de dessins animés, à jouer également des rôles supplémentaires, principaux et secondaires dans des publicités télévisées, et l’année suivante, je serais responsable d’une boulangerie à Colinas de Bello Monte de 4 heures à 9 heures du soir.

Dans cet ordre d’idées, Díaz a déclaré dans une interview exclusive pour News.com.ve qui a commencé à la télévision nationale parce qu’une amie très chère lui a dit que pour «faire de la radio au Venezuela, il faut être reconnu à la télévision», alors elle a commencé comme productrice à l’émission « Justice pour tous » diffusé par RCTV et animé par l’actuel leader politique vénézuélien, Julio Borges. Plus tard, Marcel Rasquin l’a convoqué dans l’équipe de production de « Pas si tard », qui est sorti sur Televen et de là Hugo Carregal l’a convoqué pour la production de « Quelle folie » qui le montrent encore sur Venevisión et Univisión.

Il a assuré que ces succès télévisés lui avaient ouvert les portes de la radio. En 2002, il rejoint l’équipe de voix off de La Mega Station, a fait une émission nocturne, diffusée à minuit avec Marcel Rasquin et Rigel Michelena, appelée « On parlé demain ». Cette production a été diffusée pendant un an.

À son tour, il a travaillé en parallèle à « Quelle folie » et « Ce qui vous fait rire » sur Venevision. Il a également été appelé à travailler sur le programme « Encore une fois le matin » avec Luis Chataing et Miguel Arias.

Díaz, a catalogué cette expérience de beaucoup d’apprentissage « c’était de toucher le ciel avec les mains » et que ce n’était que le début de bien d’autres choses à venir. Ils ont été près de 8 ans de travail avec cette équipe.

Lorsqu’il a quitté La Mega en tant qu’annonceur, Guillermo nous a dit qu’il ne s’était pas arrêté dans son désir de continuer avec les productions et a commencé avec un programme appelé « La meute d’amour » à travers de Equilibrio.netEn format biradio, il a remercié Engels Pérez pour l’opportunité d’ouvrir les portes, là il a commencé à profiter du monde de la bière.

« La Jauría del amor » a duré trois ans et est devenu plus tard un gril mobile.

C’est ainsi qu’il a fait son chemin dans le circuit Difusión Latina le matin avec le programme « Pas si grave » qui a été diffusé jusqu’en septembre 2020.

Actuellement, Guillermo conduit « L’heure de Malte » dans l’après-midi sur la station de radio Hot 94.1 à Caracas et en même temps organise des événements de bière et de grillades. De la même manière, un programme qui sortira en streaming appelé « Les chemins de Birra ».

Il a annoncé qu’il avait une excellente équipe de production pour le projet qui sera bientôt diffusé sur YouTube.

Díaz, a déclaré qu’à aucun moment il n’a pensé à quitter le Venezuela, il aime ce qu’il fait et l’aime tellement qu’il considère que dans un autre endroit il ne pourrait pas faire la radio comme il le fait dans le pays, il ne veut pas recommencer. car, à son avis, il reste encore beaucoup à faire.

Guillermo, ami de l’incertitude, nous a confié que l’un de ses objectifs à court terme est d’amener des barbecues à l’ouest de Caracas et de couvrir toute la capitale avec ce type d’activité.

Nous espérons pouvoir vous accompagner dans vos événements et que vous atteigniez bientôt votre objectif d’animateur et de barbecue.

Par: Gustavo Rivas

Vous pourriez également aimer...