Le Brésil

UNASUR : découvrez son ascension et sa chute

Dernière rencontre entre les membres de l'UNASUR.  Image : Lecture / Modifier plus.
Dernière rencontre entre les membres de l’UNASUR. Image : Lecture / Modifier plus.

LA Union des nations sud-américaines (UNASUR), créée en 2008 et dirigé par le Brésil, l’Argentine et le Venezuelaa beaucoup à nous apprendre sur la processus d’intégration régionale en Amérique latine.

Dans ce texte, politisez ! explique ce qu’était l’UNASUR et son importance pour l’intégration dans la région et les relations internationales.

Qu’est-ce que l’UNASUR ?

L’UNASUR était un bloc d’intégration régionale formé par douze pays d’Amérique du Sud créé en 2008.

LA objectif principal du bloc était de promouvoir partenariats entre pays qui visent la renforcement des relations commerciales, culturelles, politiques et sociales.

Lire aussi : Prosul : comprendre le nouveau bloc sud-américain

Quel est le chemin vers l’UNASUR ?

L’UNASUR était conséquence d’un processus d’intégration régionale en Amérique latine qui a émergé bien avant elle. Bien qu’il n’ait été créé qu’en 2008, le premier Le fond du corps remonte aux années 1970lorsque le Brésil, l’Argentine et le Paraguay se disputaient le territoire qui est aujourd’hui le Centrale hydroélectrique d’Itaipu (PECEQUILO; HAGE, 2007).

Ainsi, on peut considérer la énergie diplomatique passe entre les trois pays pour la construction de la centrale hydroélectrique le point de départ du processus de intégration régionale en Amérique latine.

Outre Itaipu, Un autre facteur de convergence entre les trois pays mentionnés est la guerre des Malouinesoù le Brésil, bien que discrètement, a soutenu l’Argentine (PECEQUILO ; CARMO, 2015).

Par conséquent, l’UNASUR est créé en raison de à une convergence programmatique de plusieurs gouvernements latino-américains comme la Bolivie, le Brésil, l’Équateur, le Paraguay, l’Argentine, l’Uruguay, entre autres (FUCCILLE, 2014). la coopération ne serait donc pas lié uniquement à des facteurs commerciaux. Ce n’était pas la seule initiative.

Lire aussi : Comment fonctionne le Mercosur ?

Objectifs et principales actions

L’objectif principal de l’UNASUR était de construire un espace de dialogue et d’articulation dans les sphères culturelles, économiques et politiques entre ses membres. Ses priorités étaient les politiques sociales, l’éducation, l’énergie, les infrastructures, les finances et l’environnement.

L’émergence de l’UNASUR reposait sur la promotion du développement et une identité politique spécifiquement soucieuse de la qualité de la démocratie dans la région.. Les efforts de l’agence visaient à formulation de politiques fondées sur les droits et liées aux besoins des citoyens vulnérables en Amérique du Sud (Riggirozzi et Grugel, 2015).

Plusieurs organes ont été créés dans le cadre de l’UNASUR pour s’occuper de la coopération dans la région dans différents domaines, tels que la Conseil de défense sud-américain (CDS). Le CDS était destiné à réorganiser les enjeux de sécurité et de défense en Amérique du Sudafin de démontrer que l’ingérence américaine manifeste depuis la fin de la guerre froide ne serait plus prépondérante dans la région (Malamud et Schenoni, 2016).

Le CDS a été conçu pour permettre aux gouvernements sud-américains de résoudre les situations de crise de sécurité sans interventions extra-régionales. LA l’objectif principal était de former une communauté de sécurité régionale (Saint-Pierre et Palacios Junior, 2014).

En outre, L’UNASUR a également créé des conseils spécifiques pour les domaines de la santé, de la lutte contre le trafic de drogue, des infrastructures et de la planification, du développement social, de l’éducation, de la culture, de la science, de la technologie et de l’innovation.

Entre le performances principales du blocon peut citer le rôle de médiation de la crise entre la Colombie et le Venezuela entre juillet et août 2010; à solution de la crise institutionnelle survenue en Bolivie en 2008; Aussi bien que dedans approbation de la déclaration de solidarité avec Haïti qui a créé un fonds UNASUR-Haïti de 100 millions de dollars également en 2010.

Le processus de déclin du bloc

La crise à l’UNASUR commence en 2016avec le arrivée de Michel Temer la présidence du Brésil et avec les gouvernements de Mauricio Macri en argentin, Fête du Colorado au Paraguay, Kuccinski au Pérou et Sébastien Piñera au Chili.

LA crise en fait ce ne sera que commencé en 2017quand le Le Secrétaire général Ernesto Samper décide de quitter ses fonctions pour protester contre la destitution de Dilma Rousseff. Depuis le corps est sans commandement effectif. Selon un rapport du journal Folha de São Paulo, le Brésil avait en 2018 une dette de 12,5 millions de reais en raison du non-paiement de sa contribution obligatoire (FOLHA, 2018).

Aussi en 2018, l’UNASUR perd son siège administratif repris par le gouvernement équatorien. L’organisation n’avait pas les ressources pour honorer les paiements de ses employés et maintenir le siège social.

Après l’investiture de Fernando Huanacuni, placé en intérim en 2018, intervient la suspension volontaire de six membres de l’organisation.: Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Paraguay et Pérou.

LA le départ de ces pays a été fait dans le but de faire pression sur l’organisation pour qu’elle nomme un secrétaire général permanentselon le règlement intérieur, serait l’Argentin José Octávio Bordón. Le nom n’a pas été approuvé en interne et l’UNASUR à ce moment-là s’est cassé en deux.

Découvrez également notre vidéo de mise en accusation !

Critiques et éloges pour le processus UNASUR

Principale facteur positif que l’on peut souligner par rapport à l’UNASUR a été la rupture du modus operandi par rapport au régionalisme pratiqué jusqu’alors sur le continent sud-américain. L’UNASUR a apporté un aspect idéologique, loin des grandes puissances et face à la renforcement politiquejeco da Région.

Et cela peut également être considéré comme l’un des principaux problèmes. Comme l’UNASUR avait un parti pris idéologique plus à gaucheà partir du moment où les principaux pays du bloc ont vu leurs présidents perdre des élections au profit de partis faisant face à la droite, le bloc a perdu beaucoup de force.

Comment les blocs régionaux affectent-ils votre vie ?

Nous pouvons associer les blocs régionaux à notre quartier en fait. Le Brésil formant un bloc économique, politique ou militaire avec l’Argentine, cette union affectera les relations des deux pays avec leurs voisins, en l’occurrence l’Uruguay, le Paraguay et le Chili.

Tu les blocs régionaux tissent une partie de ce réseau invisible d’influence qui existe dans notre géopolitique. Le prix de certains produits de notre quotidien (comme le pain par exemple) dépend aussi des bonnes relations de notre pays avec les principaux pays producteurs de blé.

Donc, les blocs régionaux sont la façon dont les pays ont décidé de s’aligner à la recherche d’un développement mutuel.

Alors, avez-vous mieux compris ce qu’était l’UNASUR et son projet d’intégration régionale pour la communauté des pays sud-américains ? Laissez votre question dans les commentaires !

Références:
  • Folha de S. Paulo – La démission du chef expose la situation de pénurie d’Unasur.
  • FUCCILE, A. Le Brésil et l’Amérique du Sud : (re)penser la sécurité et la défense dans la région. Tour. Soutien-gorge. Est. Déf. Année 1, n° 1, juillet/décembre 2014. p. 112-146.
  • MALAMUD, A. Régionalisme superposé, pas d’intégration : problèmes conceptuels et expériences latino-américaines. Document de travail, EUI RSCAS, 2013/20, Global Governance Program-42, European, Transnational and Global Governance.
  • PECEQUILO, CS ; CARMO, CA faire. Brésil et Amérique du Sud : relations régionales et mondiales. Rio de Janeiro: Alta Books, 2015.
  • PECEQUILO, CS ; HAGE, JAA Dilemmes sud-américains : Brésil, Paraguay et Itaipu. Bulletin méridien 47. V. 8, n. 84 (2007).
  • RIGGIOROZZI, P. ; TUSSIE, D. La montée du régionalisme post-hégémonique en Amérique latine. Dans: ______. La montée du régionalisme post-hégémonique : le cas de l’Amérique latine. Londres : Springer, 2012. p. 167-182.
  • SAINT-PIERRE, HL; PALACIOS JUNIOR, AMC Mesures de confiance au sein du Conseil sud-américain de défense (CDS) : analyse des dépenses de défense (2009-2012). Journal brésilien de politique internationale, v. 57, non. 1, p. 22-39, 2014.

Vous pourriez également aimer...