La Colombie

Vicente Fernández a une légère amélioration mais reste en soins intensifs, pourquoi ?

Le chanteur de musique ranchera Vicente Fernández Il présente une légère amélioration neurologique bien qu’il reste en soins intensifs et sous assistance respiratoire, ont rapporté ses médecins dans un communiqué.

Après que la famille a démenti le week-end dernier la rumeur selon laquelle le ‘Charro de Huentitan’ était décédé, les médecins ont révélé que l’interprète avait une légère tendance à s’améliorer.

« Don Vicente continue dans le domaine des soins intensifs en raison du type de soins dont il a besoin. Il est resté stable avec des changements notables dans son état neurologique, son évolution a été lente mais il a maintenu une tendance très discrète à l’amélioration », indique le communiqué des médecins en lien avec la famille du chanteur, rendu public mardi soir 14 septembre.

L’interprète est arrivé dans un hôpital privé de Guadalajara début août après avoir subi une chute qui a causé un coup aux cervicales près du crâne, blessant la moelle épinière et le laissant sans mouvement des bras et des jambes.

De ce fait, le chanteur a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence qui a provoqué une détérioration respiratoire et a donc dû être connecté à la respiration artificielle et par conséquent complètement sous sédation pour faciliter son rétablissement.

Fernández souffre du syndrome de Guillain-Barré, une condition dans laquelle le système immunitaire attaque les nerfs et peut conduire à une paralysie, qui n’a rien à voir avec la chute, selon les déclarations de sa famille.

Les spécialistes qui assistent l’interprète de ‘Le roi’ et ‘Dommage que tu sois un étranger’ Ils ont souligné qu’ils espèrent retirer bientôt la trachéotomie pratiquée il y a un peu plus de trois semaines et que l’inflammation des voies respiratoires causée par cette procédure commencera à s’atténuer.

Le célèbre chanteur est maintenu avec un tube pour se nourrir car il ne peut pas avaler de nourriture et sa mobilité périphérique – c’est-à-dire celle de ses quatre membres – reste « absente », bien qu’il lui soit possible de s’asseoir dans un transat, ont-ils indiqué dans la notice.

Avant son arrivée à l’hôpital, Fernández avait été admis pour une infection urinaire grave qui l’a maintenu à l’hôpital pendant deux jours.

Tout au long de sa vie, il a surmonté diverses maladies, comme le cancer de la prostate en 2002, l’ablation d’une tumeur au foie en 2012, un an plus tard une thrombose qui lui a fait perdre la voix et une intervention chirurgicale pour enlever des hernies abdominales en 2015.

Vous pourriez également aimer...