Le Venezuela

We are Venezuela Movement a été déployé dans tout le pays pendant l’exercice

Depuis les installations du lycée Andrés Bello, dans la paroisse de La Candelaria, Vanessa Montero, secrétaire du mouvement Somos Venezuela et du commandement de campagne Aristóbulo Istúriz, a souligné les avantages de l’équipement technologique en simulation électorale.

« C’est une machine à voter où les électeurs peuvent interagir de manière sûre et fiable, le processus de vote en fer à cheval est rapide. »

Vanessa Montero, secrétaire du mouvement Somos Venezuela et du commandement de campagne Aristóbulo Istúriz, votant

Comme il l’a expliqué, l’équipement technologique dispose d’un réseau blindé qui permet une automatisation immédiate, et dispose également d’un capteur et d’une méthode Braille pour les personnes ayant un handicap visuel ou auditif.

À son tour, Montero a affirmé qu' »aujourd’hui, un peuple en paix et en démocratie participe, en compagnie du pouvoir électoral, des observateurs internationaux et des forces armées nationales bolivariennes, en garantissant un processus sûr et fiable conforme aux mesures de biosécurité ».

Pour sa part, Orlando Camacho, promoteur du réseau d’hommes d’affaires et d’entrepreneurs du mouvement We are Venezuela, a souligné que le processus électoral est rapide, simple et moderne.

« Il est important que nous sortions tous pour exercer notre droit de vote le 21 novembre, afin d’avoir les candidats qui apportent des solutions, avec la paix politique nous réalisons également des améliorations économiques, j’invite tout le monde à participer au niveau national. »

Orlando Camacho, vice-président de la Commission de l’économie, des finances et du développement national de l’Assemblée,

Camacho, également vice-président de la Commission de l’économie, des finances et du développement national de l’Assemblée, a également indiqué qu’ils ont fait le tour de différents centres électoraux à Caracas et Miranda, « il a été possible d’observer un grand nombre d’électeurs qui ont est parti avec joie et conscience pour se familiariser avec le processus des prochaines élections pour l’Intérieur, les Mairies et les Conseils municipaux ».

Le mouvement We Are Venezuela et ses 26 réseaux sectoriels ont été déployés dans tout le pays pour participer à la simulation électorale pour les élections du 21 novembre.

Le représentant Roberto Messuti, promoteur pour l’Est et les Andes du pays, était présent lors de la simulation de tournée électorale ; le député Alexander Vargas, coordinateur du Réseau des sports ; Maite García, coordinatrice du Réseau pour la paix, la tolérance et les droits humains ; le député Oliver Rivas, coordinateur du Réseau des travailleurs et Erika Bernal, coordinatrice du Réseau Culture.

Vous pourriez également aimer...