Le Brésil

«Mostra Ecofalante de Cinema» met en lumière les délits environnementaux – Jornal da USP

//jornal.usp.br/wp-content/uploads/2020/09/ESPAÇO-EM-OBRA-24-09-20.mp3

Guilherme Wisnik consacre cette semaine sa chronique à «la succession des crimes environnementaux au Brésil, de notre état suicidaire, alors qu'il mène sa politique explicite, couronnée de ce discours cynique, obtus et absurde du président de l'ONU». Pour illustrer son propos, il évoque le documentaire, présent dans la 9e édition de Haut-parleur d'écho de cinéma, Ruivaldo, l'homme qui a sauvé la terre, par Jorge Bodanzky et João Farkas, lancée en 2019. L'exposition traite de thèmes liés aux causes environnementales et, dans le cas spécifique du titre mentionné ci-dessus, l'accent est mis sur la catastrophe de la rivière Taquari, avec ses inondations criminelles causées par l'agro-industrie, qui pourrissent végétation et détruire les fermes des producteurs locaux.

Wisnik attire l'attention sur le fait que ce qui s'est passé à Taquari se produit également avec d'autres rivières de la région du Pantanal. "L'attention à l'écosystème du Pantanal est très urgente et tout ce qui se passe est très grave." Le chroniqueur prend des mesures face à cette catastrophe environnementale.

Suivez la colonne complète de la colonne ci-dessus Espace de travail.


Espace de travail
La colonne Espace de travail, avec le professeur Guilherme Wisnik, sera diffusé tous les jeudis à 9h30 sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et aussi sur Youtube, avec une production de Jornal da USP et TV USP.

.

.

.


Politique d'utilisation
La reproduction des documents et des photographies est gratuite en citant le Journal of USP et l'auteur. Dans le cas des fichiers audio, les crédits doivent être inclus à Rádio USP et, si expliqué, aux auteurs. Pour l'utilisation de fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, s'ils sont explicites, les auteurs. Les photos doivent être créditées comme des images USP et le nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...