Le Venezuela

À Anzoátegui, ils réintroduisent la vaccination contre le covid-19

Dans le cadre du plan de renforcement du système national de santé publique, dans l’État d’Anzoátegui, plus de 50 points de vaccination contre le covid-19, fixes et itinérants, restent actifs dans les 21 municipalités.

C’est ce qu’a rapporté la nouvelle autorité sanitaire unique, Zuilen Li Moreno, lors des journées spéciales de vaccination et de renforcement qui se déroulent depuis le 27 juin dans la juridiction.

Il a expliqué que tous les centres de santé des 31 zones de santé communautaire intégrale (Asic), 10 hôpitaux du réseau traditionnel et deux de l’Institut vénézuélien de la sécurité sociale (Ivss), 8 cliniques externes publiques et deux de l’IVSS et un centre de haute technologie , ainsi que les centres du réseau de santé primaire de l’État.

L’également président de l’Institut de santé Anzoatiguense (Saludanz), a expliqué que simultanément et en coordination avec la zone éducative, le programme « La santé va à l’école » se poursuit, pour renforcer la vaccination dans les établissements d’enseignement jusqu’au 13 mai. Juillet lorsque l’année 2021-2022 se termine.

Accompagnée de la présidente de la Fondation Barrio Adentro, Yemaira Villasmil, et de la coordinatrice régionale du programme élargi de vaccination (PAI), Briceida Figueroa, elle a souligné que la campagne de vaccination de suivi contre la rougeole est également promue dans les écoles, la rubéole et la poliomyélite pour filles et garçons de 2 mois à 5 ans, où les enseignants, les parents et les représentants sont également sollicités.

Li Moreno a indiqué que grâce à la fourniture constante du ministère de la Santé, ils disposent de suffisamment de doses d’antigènes Sinopharm d’origine chinoise, Spoutnik V de Russie, Soberana et Abdala de Cuba, à distribuer dans toute la région.

Ils disposent également de produits biologiques contre la grippe ou la grippe et de tout le nécessaire pour le schéma de vaccination garanti par le gouvernement national gratuitement à la population.

Dépassement de l’objectif de population vaccinée contre le covid

L’autorité sanitaire, Zuilen Li Moreno, a également signalé qu’à ce jour, plus d’un million 800 000 personnes ont été vaccinées dans l’État avec le programme complet contre le covid, c’est-à-dire avec les première et deuxième doses, un chiffre qui représente 50% de plus que la population cible.

Li Moreno a ratifié que les hôpitaux Luis Razetti de Barcelone et Felipe Guevara Rojas d’El Tigre sont maintenus en tant que centres sentinelles pour la prise en charge et l’isolement des cas positifs ou suspects, pour lesquels les chambres covid de ces hôpitaux et certains centres de diagnostic complet sont toujours actifs (CDI).

Dans ce contexte, il a souligné qu’avec le soutien des responsables de la Protection civile de l’État et des municipalités, les journées de désinfection sont maintenues dans les établissements publics, les lieux les plus fréquentés, les hôpitaux et les espaces publics.

Journée spéciale pour les fonctionnaires

Pour garantir l’application des doses de rappel anticovid aux travailleurs du siège social de PDVSA Refinación Oriente, situé dans le secteur Guaraguao de Puerto La Cruz, une journée spéciale a eu lieu ce vendredi 1er juillet.

« Aujourd’hui, nous allons de l’avant avec la vaccination de 300 travailleurs supplémentaires pour continuer à s’ajouter aux 3 000 du nombre total d’hommes et de femmes en culotte rouge à vacciner dans cet établissement », a indiqué l’autorité sanitaire unique.

Le responsable a déclaré que la population privée de liberté était également traitée, avec l’approche menée au centre pénitentiaire José Antonio Anzoátegui, situé dans le secteur Puente Ayala de Barcelone.

Au cours de la journée, plus de 700 détenus ont reçu les première, deuxième et troisième doses des vaccins anti-covid et anti-grippe.

Vous pourriez également aimer...