Le Venezuela

À Nueva Esparta, le personnel de santé a été vacciné en début de journée

La seule autorité sanitaire de Nueva Esparta, Maira Velásquez, a rapporté que ce samedi 29 mai, la vaccination contre le covid 19 a commencé un jour massif et permanent conformément au plan national de vaccination.

Velásquez a expliqué que samedi et dimanche la vaccination sera effectuée dans les hôpitaux d’El Espinal, municipalité de Díaz; dans Dr. David Espinoza Rojas de Salamanca, Arismendi; et le Dr Luis Ortega de Porlamar, à Mariño, uniquement pour le personnel de santé des hôpitaux publics qui restait à vacciner, qui sera préalablement convoqué.

«Il est important de souligner qu’il s’agit d’une journée de vaccination permanente avec laquelle on s’attend à ce qu’elle protège 70% de la population d’ici décembre, tous les jours de 8h à 18h. Nous vaccinons en trois phases: le personnel de santé, les personnes âgées et les personnes âgées de 19 à 59 ans qui ont plus de deux comorbidités et qui sont dûment enregistrées sur la plateforme Patria », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Il a indiqué qu’en collaboration avec le protecteur Dante Rivas et l’état-major de la santé, le centre de vaccination permanent qui fonctionnera dans l’entité insulaire est en cours d’évaluation, qui doit avoir des conditions optimales pour l’orientation des utilisateurs, l’enregistrement, la sécurité et la qualité des soins dans l’administration de vaccins à la population néo-spartiate.

José Ángel Miranda Domínguez, directeur de l’hôpital David Espinoza Rojas, situé dans le secteur de Salamanque, de la municipalité d’Arismendi, a rapporté que, suivant les directives du président Nicolás Maduro et du ministre de la Santé Carlos Alvarado, la journée de vaccination de masse a été menée avec un grand succès.

Il a expliqué qu’il a été déployé à partir de 7h30 du matin auprès du personnel de trois institutions hospitalières: David Espinoza Rojas, l’hôpital Manuel Antonio Narváez de La Asunción, ASIC 4 et Barrio Adentro.

William Ávila, médecin résident à l’hôpital David Espinoza Rojas, qui a reçu sa première dose, a déclaré que la journée était rapide et organisée. « Nous devons poursuivre le vaste plan de vaccination pour réduire les taux épidémiologiques de la pandémie », a-t-il ajouté.

De son côté, Carmen Espinoza, serveuse du même centre de santé, a remercié le ministère du Pouvoir populaire pour la Santé pour les efforts déployés en vaccinant le personnel de première ligne qui est continuellement exposé à l’infection. « Je suis très heureux de recevoir ma première dose et dans 21 jours, je devrais recevoir la seconde. »

Vous pourriez également aimer...