Le Venezuela

Augmentation de l’afflux de baigneurs sur les plages et les îles de Mochima

Sur les îles et les plages du parc national de Mochima, la semaine d’assouplissement de la quarantaine radicale due à la pandémie signifie une plus grande mobilisation des personnes, c’est pourquoi les stations balnéaires de l’État d’Anzoátegui ont reçu un afflux de baigneurs plus important ce week-end.

Depuis le samedi 29 mai, une augmentation du nombre de visiteurs a été notée dans les spas El Faro, El Saco, Puinare, Isla de Plata et Punta la Cruz.

Le directeur de la Cooperativa de Transporte Turístico del Estado Anzoátegui (Cootanz), Francisco Córcega, a rapporté qu’avec seulement quatre bateaux opérationnels, ils ont réussi à mobiliser plus de 150 personnes vers les îles d’El Faro et El Saco à partir de la jetée située sur le Paseo de la Cruz et la mer, à Puerto la Cruz.

Depuis le quai de La Baritina, situé à Guanta, quelque 645 personnes ont été transférées à Isla de Plata et à Punta La Cruz.

Daglis Jiménez, de la coopérative Maximilienne, a indiqué que la mobilisation s’est déroulée entre samedi et dimanche avec le soutien de bateliers indépendants et de ceux regroupés en trois associations de transporteurs maritimes.

Dans les spas de Lechería

Sur les plages de Lechería, davantage de visiteurs ont également été observés le week-end de la détente, où la police de la municipalité d’Urbaneja (Poliurbaneja) maintient un déploiement de 79 fonctionnaires dans les spas et les points de service public.

Le directeur de cette institution, Francisco Palma, a indiqué que les responsables veillent à ce que les heures d’utilisation de ces espaces soient respectées, fixées entre 7 heures du matin et 3 heures de l’après-midi, ainsi que l’utilisation de mesures de biosécurité.

Vous pourriez également aimer...