La Colombie

Cela ne sert qu’à gagner! América de Cali, pour sa première victoire dans les Libertadores contre La Guaira

06 mai 2021 à 08h44



Pour:

Salle de presse d’El País

Si l’Amérique veut garder vivante son illusion d’entrer dans les huitièmes de finale de la Copa Libertadores, elle n’a pas d’autre moyen de battre le Deportivo La Guaira ce soir (9h00) au Venezuela, dans un match correspondant à la troisième date de la phase de groupes. de la compétition continentale.

Les «  Diables rouges  », après avoir perdu lors de leurs deux premières sorties contre Cerro Porteño et Mineiro, demandent trois points pour les faire entrer dans le combat afin de pouvoir accéder à l’étape, ce qu’ils n’ont pas réalisé depuis 2003, alors qu’ils étaient demi-finalistes de la main de Fernando el «Pecoso» Castro.

Malgré le fait que le départ américain en Coupe n’ait pas été comme prévu, une victoire ce soir permettrait à l’América d’être un point derrière Cerro, qui est deuxième avec quatre points après une chute 4-0 contre Mineiro.

L’équipe écarlate, qui n’a plus Juan Cruz Real assis sur son banc, sera dirigée par Jersson González, un homme de la maison qui est prêt à relever ce défi international bien qu’il soit l’entraîneur par intérim.

«Cela me réconforte beaucoup de savoir que le club me respecte et que les joueurs me respectent. Ici, nous mettons notre poitrine au vent dans un moment très difficile », a déclaré González, qui dirigera jusqu’à ce que l’Amérique officialise l’arrivée de son nouvel entraîneur, qui sera sûrement Juan Carlos Osorio.

Déjà éliminé du tournoi local aux mains des Millonarios, le «Mecha» sait qu’il aura quatre matches de Coupe pour tout jouer et remplir son objectif de continuer à avancer.

Pour le match contre les Vénézuéliens, l’Amérique aura à nouveau Adrián Ramos, son plus haut niveau, absent pour blessure.

Comment jouer à La Guaira?

L’équipe rouge de Valle n’aura pas un jeu simple, car La Guaira est une équipe qui, bien que n’ayant pas de grandes figures, a une performance intéressante au niveau collectif.

Les Vénézuéliens jouent avec une ligne de cinq défenseurs derrière qui ferme constamment les espaces à leurs rivaux.

Lors de leurs deux matchs en Copa Libertadores, ils n’ont pas remporté de victoires, mais ils ont fait match nul important de Mineiro jouant à domicile (1-1) et Cerro en tant que visiteurs (0-0).

Dans cet ordre d’idées, la tâche principale écarlate pour le jeu d’aujourd’hui sera d’être patient pour trouver les fissures qui vous permettent de violer la défense de l’adversaire.

Duván Vergara et le jeune Santiago Moreno, qui ont joué sur les ailes, devront non seulement se déséquilibrer de leurs côtés, mais aussi jouer en première intention avec leurs côtés afin d’ouvrir la dure défense de La Guaira.

Le retour d’Adrián Ramos (on ne sait pas s’il partira) sera fondamental pour América, car l’attaquant du Cauca sait ce que c’est que de tout jouer dans des compétitions internationales.

Les Reds ont échoué dans la définition lors de leurs derniers matchs, et Adrián pourrait leur donner ce saut de qualité avec chaque balle qui reste dans la zone.

Le rival cherche à faire l’histoire

La Guaira, actuelle championne du football vénézuélien, a en tête de profiter de ce moment compliqué que vit l’équipe de Caleño pour donner le grand coup du groupe.

Du moins c’est ainsi que son entraîneur, Daniel Farías, frère de l’entraîneur de l’équipe nationale bolivienne, César Farías, le voit.

« Nous avons pu combattre deux grands rivaux, et il me semble que nous n’avons pas encore atteint le plafond », a-t-il déclaré.

Le jeton

Stade: Stade olympique UCV (Caracas).
Arbitre: Andrés Merlos (Argentine).

Formations possibles

La Guaira: Carlos Olses, Jon Aramburu, Adrián Martínez, Francisco La Mantía, Henri Pernía, Yohan Cumana, Francisco Pol, Arlés Flores, Carlos Cermeño, Aquiles Ocanto et Darwin González.
DT: Daniel Farías.

Amérique: Joel Graterol, Cristian Arrieta, Kevin Andrade, Pablo Ortiz, Héctor Quiñones, Luis Paz, Yesus Cabrera, Rafael Carrascal, Duván Vergara, Santiago Moreno et Aldaír Rodríguez (Adrián Ramos).
DT: Jersson González.

Vous pourriez également aimer...