Le Venezuela

Cinq livres essentiels | Gerry Weil

Gerry Weil est une référence vivante au jazz au Venezuela, qui a récemment remasterisé un album qu’il a composé il y a un demi-siècle: Le message, et est actuellement dans le top dix du hit-parade de Londres.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il lisait pendant le temps où il n’écrivait pas ou ne répétait pas, il n’a pas hésité à pointer Siddhartha de Herman Hesse, «un roman court et simple mais qui relève de la portée de sa philosophie. C’est la vie d’un Bouddha dans sa recherche du chemin ». De cet auteur, il a rappelé The Bead Game: «C’est le plus long et le plus complexe de son travail, mais il vous laisse de belles leçons».

Puis il a cité l’autobiographie de Miles Davis: «Fuck! Je suis un joueur de jazz et il parle de tout ce que nous vivons les joueurs de jazz. C’est une introspection qui vous identifie si vous êtes musicien ou mélomane. Davis était toujours en avance sur son temps, surtout en ce qui concerne les effets électroniques. C’était un gars audacieux. « 

Il a également sous la main la Critique de la musique pure de l’Allemand Oscar Adler, « dans laquelle il parle, entre autres, des concepts fondamentaux traditionnels de la théorie musicale, de la technique et de la philosophie ».

«Et un peu connu, mais qui m’a attiré depuis le début, c’est Life and Adventures of Alexis Zorba de Nikos Kazantzakis. Bien sûr, le thème du film Zorba le Grec, de Mikis Theodorakis, est impeccable (rires) ».

Vous pourriez également aimer...