La Colombie

Deportes Tolima a remporté une victoire vitale contre Independiente del Valle dans le groupe D

Sports Tolima et Indépendant de la Vallée, ils ont baissé le rideau sur ce qui était la clôture du jour de CONMEBOL Coupe Libertadores dans le stade Manuel Murillo Toro à la date 4 de Groupe D

Les actions des 45 premières minutes ont été des allers-retours pour les deux équipes, ce qui a généré de nettes occasions de marquer. Le 8, le premier risque est venu quand Christian Pellerano il a pris une main droite du milieu du terrain qui a presque surpris Alexandre Dominguez, qui l’a envoyée au corner.

À la minute 21, ‘Pijao’ a répondu avec une passe filtrée à Anderson Argent, qui a assisté Gustavo Ramírez, qui l’a envoyée au fond du filet. Mais le jeu a été invalidé par un hors-jeu manifeste.

Sport Tolima a eu la chance de marquer la plus nette le 35, après une récupération de balle arrêtée de Yohandry Orozco qui a permis Ramírez, qui avec une tête était sur le point de briser le zéro, mais a été accueilli par un superbe arrêt de Moisés Ramírez.


Tolima a joué le match local contre IDV dans la Copa Libertadores.  Photo: EFE

Tolima a joué le match local contre IDV dans la Copa Libertadores. Photo: EFE

Peu après la fin, une grave erreur de Jonathan Marulanda C’était sur le point de coûter le but à l’équipe de Tolimense. L’ailier s’est mal dirigé vers l’arrière, ce qui a permis Junior Sornoza qui était main dans la main avec le gardien équatorien et a tiré du droit qu’il a sauvé avec son pied Alexandre Dominguez pour empêcher votre arc de tomber.

Dans la dernière de la première mi-temps, Argent laissé seul à Ramírez avec un centre du pied gauche, mais l’attaquant ‘Pijao’ dirigeait très faiblement les mains du gardien rival.

Avec la deuxième mi-temps en cours, l’équipe d’Ibagué a continué à créer des occasions de but claires, avec Argent Anderson en tant que protagoniste principal, lorsqu’à la minute 57, l’ailier ‘Pijao’ a reçu le ballon, l’a accroché pour son pied gauche et a décoché un tir qui est allé juste à côté.

La chance la plus nette des 45 secondes, est venue sur 66 grâce au grand décoché de Marulanda qui a envoyé un centre mesuré à Ramírez, qui, seul et sans opposition, a terminé avec une tête directement sur le poteau, gaspillant ce qui était 1-0.


L'équipe 'Pijao' a marqué le but gagnant dans la dernière ligne droite du match.  Photo: EFE

L’équipe ‘Pijao’ a marqué le but gagnant dans la dernière ligne droite du match. Photo: EFE

Tolima a été sauvé avec 10 à faire, après Billy Érable Il a décoché un tir placé dans la main gauche du gardien équatorien, mais le ballon s’est dégagé après avoir touché la base du poteau.

L’égalité, il semblait qu’elle allait régner dans le Manuel Murillo Toro, jusqu’à ce que la tête apparaisse Andrés Ibarguen qui a profité d’un grand centre de Daniel Cataño et sous le but, il l’a poussé au fond du filet pour la finale 1-0.

Victoire cruciale pour Sport Tolimaqui a réussi à profiter du heads-up face à l’équipe équatorienne, arrachant la deuxième place du Groupe D de la CONMEBOL Coupe Libertadores avec 7 pointes. Tandis que, Independiente del Valle, s’est retrouvé avec 5 unités dans le troisième carré de la zone.

Vous pourriez également aimer...