La Colombie

Des mamies aux enfances difficiles célèbrent la fête des 15 ans qu’elles n’ont jamais eu

La fête des 15 ans est l’une des traditions les plus courantes dans différents endroits, depuis c’est le moment où l’on célèbre le passage d’une jeune fille de fille à femme ; et c’est que, bien qu’en ces temps plus modernes, nombreux soient ceux qui choisissent de voyager lorsqu’ils atteignent cet âge, les grands rassemblements ne se démodent pas et sont toujours très recherchés.

Cependant, en raison de problèmes économiques ou de tout autre inconvénient, tous ne peuvent pas réaliser ce rêve qu’ils attendent depuis leur plus jeune âge. comme c’est le cas de 14 mamies mexicaines dont on a beaucoup parlé récemment ; et c’est que, ces femmes ont réussi à vivre la fête de 15 ans qu’elles ont toujours voulu, bien qu’elles soient déjà entrées dans le troisième âge.

Les événements se sont déroulés dans la ville de Reynosa, située dans l’État de Tamaulipas, au Mexique, comme annoncé par le portail « Télévision aztèque »et bien que cela se soit passé il y a plusieurs jours, l’histoire continue de circuler sur Internet et émeut tous les internautes qui voient toutes ces belles femmes être, évidemment, très heureux.

La grande célébration a été donnée grâce aux fées marraines appartenant au projet ou à la fondation « Réaliser un rêve », qui s’est occupé de tout pour que ces 14 mamies passent la meilleure nuit de leur vie; un casino, des mariachis, des groupes musicaux, des gâteaux, des cadeaux surprises, d’élégantes robes de princesse et même une limousine étaient quelques-uns des détails que ces femmes et leurs invités ont appréciés.

Précisément, comme le rapporte Ari Falcón, l’une des fées marraines, toutes ces mamies avaient eu des enfances difficiles, que des problèmes économiques ou autres, elles n’ont donc jamais eu l’occasion de vivre cette expérience dont rêvent toutes les filles ; De plus, beaucoup d’entre eux ont également des maladies ou des problèmes de santé, mais cela ne les a pas empêchés de danser la valse et ils apprécieront tout ce que cette fondation leur a préparéEh bien, une fois qu’ils ont commencé, ils ont oublié tous leurs maux.


« Chacun d’eux a une histoire pour tout ce qui s’est passé, des maladies comme le sucre, la leucémie, aujourd’hui c’est le moment de profiter de tout cela, Je pense qu’ils méritent tous d’être traités comme une reine», ajoute Faucon.

« C’était un rêve devenu réalité, oui parce que nos parents étaient très humbles et ne pouvaient pas nous organiser une fête, et merci à Dieu d’avoir mis Ari sur notre chemin et Diosito va la bénir pour avoir réalisé nos rêves», a raconté Martha González, l’une des mamies honorées ; De son côté, Oralia González, une autre des quinze ans, a également fait part de ses déclarations : comme un film de rêve féerique, enfin, à cet âge. Nous quand on aurait imaginé qu’on allait fêter comme ça« .

Vous pourriez également aimer...