Le Brésil

Des mouvements se rassemblent sur l’Avenida Paulista pour défendre l’environnement

São Paulo – Les mouvements sociaux, syndicaux, environnementaux et de jeunesse organiseront ce vendredi (3) un acte de défense de l’environnement dans l’espace libre de Masp, sur l’Avenida Paulista. La devise de la manifestation est « Forêt debout, fascisme sur le terrain », en référence à la destruction du système national de protection de l’environnement avec la suppression des organismes de contrôle et d’inspection, la réduction du budget dans la région et l’assouplissement de la législation sur la protection de l’environnement.

Les raisons de manifester ne manquent pas, comme le soulignent les organisateurs. À commencer par le génocide des peuples autochtones au Brésil et l’avancement de la proposition d’amendement à la Constitution (PEC) 215/2000, qui menace leurs terres et territoires quilombola en transférant la démarcation des terres au Congrès, dominé par les ruraux, et le projet de loi (PL) 490/2007, qui établit un « délai » dans lequel seuls les lieux occupés jusqu’au 5 octobre 1988, date de promulgation de la Constitution, seront considérés comme des terres indigènes.

L’ordre du jour des mouvements comprend également des sujets peu abordés, comme la lutte contre les effets de la marée noire sur la côte des États du Nord-Est, dans la première année du gouvernement de Jair Bolsonaro, qui a d’abord affecté directement la faune et la flore marines et les populations qui vivent directement des activités liées à la pêche. L’empoisonnement du pays par la libération record de ces poisons et l’avancée du soi-disant Paquet Poison (PL 6 299/2002), en cours d’analyse par le Sénat, les taux croissants de dévastation en Amazonie, Cerrado, Pantanal, Caatinga et La forêt atlantique et la vidange de la politique nationale des déchets solides avec le « nouveau cadre juridique pour l’assainissement » (loi 14.026/2020), avec laquelle le gouvernement actuel privatise les systèmes et met en péril le droit humain à l’eau et à l’assainissement, sont d’autres faits saillants.

paquet de destruction

Et la répudiation de l’augmentation des inégalités sociales, l’expansion de la pauvreté et le retour de la faim, les tentatives de mettre fin aux instruments de licence environnementale (PEC 65 et PL 3.729/2004) et la mise en œuvre d’un « nouveau cadre réglementaire pour le secteur minier ”, qui place les intérêts du secteur au-dessus des normes environnementales, de santé et de sécurité des travailleurs, la privatisation des plages, des grottes et l’encouragement de l’exploitation minière illégale, principalement sur les terres indigènes, entre autres attaques socio-environnementales qui composent le soi- appelé « Paquet de Destruction ».

Selon les organisateurs, tout ce qui se passe au Brésil a un effet sur la scène mondiale, contribuant à aggraver une situation de plus en plus difficile à inverser : l’augmentation estimée de 2°C en 2037 et 3°C ​​en 2069 due à l’intoxication. de la biosphère et des écosystèmes par la pollution industrielle. Sans parler de l’exploitation des ressources naturelles au-delà de la limite que la planète est capable de régénérer.

L’acte sur l’Avenida Paulista devrait être ajouté à d’autres actions du groupe à mener tout au long de la semaine, notamment des audiences publiques à l’Assemblée législative de São Paulo et au Sénat, des expositions, des réunions et des actions d’éducation environnementale.

Suivez l’horaire sur la page Instagram instagram.com/semmundialdomeioambiente/

Entités, groupes et mouvements qui participent

  • Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST)
  • Centrale Unique des Travailleurs de São Paulo (CUT-SP)
  • Câlins de Guarapiranga
  • Conseil missionnaire autochtone (CIMI)
  • Courant subverti et courant d’insurrection Psol
  • Peuple Guajajara
  • Peuple Pankara
  • Peuple Fulni-ô
  • Coalition pour le climat
  • PSTU
  • Comité Maître Moa
  • Forum en défense de la vie – Jd. angéla
  • Secrétariat d’État à l’environnement et au développement du PT
  • Mouvement national des récupérateurs de déchets (MNCR)
  • Front Démocratique Social et Environnemental Large (FADS)
  • Notre réseau de parcs
  • Forum Vert Permanent des Parcs et Espaces Verts
  • Forum mondial alternatif de l’eau (Fame)
  • Mouvement pour la souveraineté populaire dans les mines (MAM)
  • Mouvement des personnes affectées par les barrages (MAB)
  • Forum populaire sur la nature (FPN)
  • Parti communiste brésilien (PCB-Environnement)
  • Institut Agroterra
  • Mouvement pour l’éducation environnementale
  • Campagne permanente contre les pesticides et pour la vie
  • Le Projet Réalité Climatique Brésil
  • Institut Ecoar
  • Coopérative des Collecteurs Sélectifs du Parc Cocaia (Cooperpac)
  • Jeunesse pour le climat
  • Front parlementaire écologiste du SP
  • Syntaema
  • Sindsep

Vous pourriez également aimer...