Le Venezuela

« Mulo » a expulsé 51 doigtiers de cocaïne

Un homme a expulsé 51 doigtiers de cocaïne qu’il transportait de manière intra-organique, selon un rapport obtenu de la Garde nationale bolivarienne (GNB).

Le sujet est identifié comme étant Edgar José Briceño Briceño qui voyageait dans un véhicule de transport public, venant d’El Vigía (Mérida), à destination de Barquisimeto (Lara).

Le véhicule a été contrôlé au Citizen Service Point situé à La Libertad, dans l’État de Trujillo. À cet endroit, ils ont arrêté Briceño, qui a admis avoir transporté de la drogue à l’intérieur de son corps. Une fois les aveux faits, les fonctionnaires ont préparé le protocole d’expulsion des doigtiers.

Une autre procédure GNB a eu lieu au Citizen Service Point situé à El Muelle, Apure, où Maikol Roberto Silva Herrera, alias Boca de Millón, a été détenu.

Ce sujet voyageait à moto et lorsqu’une perquisition a été effectuée, 20 mini-paquets de marijuana pesant quinze grammes ont été retrouvés dans ses vêtements.

Silva Herrera serait associée à un groupe Tancol, dont l’acronyme se traduit par Colombien Drug Trafficking Armed Terrorists, selon le rapport. Cette procédure a été notifiée au ministère public et à la direction générale du contre-espionnage militaire (Dgcim).

Vous pourriez également aimer...