Le Brésil

Escola Politécnica développe un modèle de classe hybride – Jornal da USP

La conception de la salle hybride combine un tableau blanc traditionnel avec un projecteur de documents, des caméras, des microphones, des écrans et une tablette graphique

Par Erika Yamamoto

Le coordinateur du projet Antonio Carlos Seabra (à gauche) a présenté les caractéristiques de la salle hybride au doyen Carlos Gilberto Carlotti Junior – Photo : Marcos Santos/USP Images

Profitant des connaissances acquises pendant la période d’enseignement à distance d’urgence imposée par la pandémie de covid-19, Escola Politécnica (Poli) a développé un modèle de classe hybride, qui intègre les nouveaux outils d’enseignement à distance dans les salles de classe traditionnelles en face à face.

« L’idée de créer des environnements hybrides d’enseignement-apprentissage était une demande du Rectorat, qui nous a demandé de développer un modèle de salle de classe immersive, avec ses propres équipements et une infrastructure adéquate, transposant le meilleur à l’international à la réalité d’une université publique brésilienne. culture, en tenant compte de notre culture et des coûts impliqués. Notre défi est de faire vivre aux participants à distance et en face à face une expérience d’apprentissage et d’enseignement remarquable », a expliqué Antonio Carlos Seabra, professeur au Département d’ingénierie des systèmes électroniques de Poli, coordinateur du projet.

En plus d’être utilisées dans des situations d’urgence, comme ce fut le cas avec la pandémie, les salles de classe hybrides permettent d’enregistrer des cours afin de les rendre disponibles sur des plateformes telles que e-Aulas et YouTube, rendant le contenu des cours accessible aux élèves. qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas assister à l’exposition en personne, ou pour les étudiants d’autres établissements d’enseignement intéressés par le sujet.

chambre hybride modèle

Le premier espace adapté à la configuration prévue par les chercheurs de Poli était la salle D103, située dans le bâtiment de génie électrique.

L’élément essentiel de la salle hybride est le podium numérique, un équipement qui centralise tout le contrôle des appareils de la salle. Conçu par les équipes des départements Mécanique et Mécatronique, le podium numérique réunit des ordinateurs, un écran de contrôle des appareils, une table à numériser et un projecteur de documents, qui permet de montrer des documents et des expériences sur l’écran.

Conçu par des chercheurs de l’Escola Politécnica, le podium numérique contrôle tous les appareils de la salle – Photo : Marcos Santos/USP Imagens

La salle a également subi des ajustements du réseau et de l’infrastructure d’éclairage et a été équipée de projecteurs, de caméras, de microphones, d’une table de numérisation et d’écrans interconnectés avec le moins de fils possible. Le montant de l’investissement était d’environ 110 000 R$, étant donné que le podium numérique a été conçu et construit à Poli.

« Nous avons pu fusionner ces outils traditionnels avec le meilleur de la technologie : les participants à distance et en face à face se rencontrent et communiquent en classe, les enseignants peuvent utiliser de la craie et du tableau noir, écrire sur ce qui est présenté à l’écran ou sur un feuille de papier, papier et être accompagné de ceux qui ne sont pas dans la salle. Ils peuvent également concevoir et manipuler des objets qui, de la même manière, peuvent être vus en personne ou à distance », a expliqué Seabra.

Le doyen Carlos Gilberto Carlotti Junior, le surintendant des technologies de l’information (STI) João Eduardo Ferreira et le directeur de Poli Reinaldo Giudici ont visité la salle hybride hier après-midi, le 10 mai, et ont pu tester les nouvelles possibilités éducatives offertes par l’environnement.

« L’objectif du doyen est que ce modèle de classe hybride puisse être reproduit dans d’autres unités de l’USP, rendant l’environnement d’enseignement plus moderne, dynamique et adapté aux normes actuelles », a déclaré le doyen.

Le directeur de Poli, Reinaldo Giudici, a remercié et souligné l’engagement de l’équipe de l’école qui a travaillé sur le développement du projet afin que la solution puisse être présentée dans un court laps de temps. « Le résultat de la salle démontre les connaissances techniques et académiques disponibles à Poli et rassemble les meilleures expériences et pratiques développées dans l’apprentissage mixte », a reconnu Giudici.

Le projet va maintenant passer par une période de test, au cours de laquelle les enseignants seront invités à utiliser la salle hybride et à suggérer des améliorations. Dans les mois à venir, d’autres salles hybrides seront mises en place dans les bâtiments Poli, puis le modèle sera mis à disposition afin que STI puisse répliquer le projet dans les unités USP intéressées à l’adopter.

[A partir da esquerda] Rafael Traldi Moura et Paloma Rodrigues Rocha, qui ont conçu le podium numérique ; Doyen Carlos Gilberto Carlotti Junior; le coordinateur du projet, Antonio Carlos Seabra ; le directeur de Poli, Reinaldo Giudici ; le directeur adjoint, Silvio Ikuyo Nabeta ; et le surintendant des technologies de l’information, João Eduardo Ferreira – Photo : Marcos Santos/USP Imagens

Vous pourriez également aimer...