Ils reprennent Paper Fair à Antolín del Campo

La communauté du secteur de La Rinconada, dans la municipalité d’Antolín del Campo, dans l’État de Nueva Esparta, a participé à la Foire de Papelón, une activité culturelle qui montre le processus de production artisanale de cet aliment dérivé de la canne à sucre aux multiples usages dans la cuisine créole.

Le bureau du maire avec la communauté a repris cette foire après 13 ans sans se tenir, en vue de devenir un espace pour renforcer la culture et le tourisme dans l’État de Nueva Esparta, a informé le maire de la juridiction, David Caraballo.

«Aujourd’hui la Foire de Papelón renaît, le 1er mai, et j’en profite pour vous féliciter. Nous montrons qu’ensemble, nous pouvons accomplir des choses. Je tiens à féliciter et remercier tout le soutien du Conseil Communal, de ceux qui rendent cela possible aujourd’hui. Cette Foire va être un succès », a affirmé Caraballo.

Plus de 50 entrepreneurs de la même communauté ont participé, exposant des produits à base de papier. Dans la première station de la Foire, les participants ont pu apprécier le processus original de fabrication du Papelón, du broyage de la canne au remplissage des formes.

La journée a été animée très tôt avec de la musique, et la participation de groupes parmi lesquels « Festivos de Margarita », « Kantares » et « Renacer Antolinense » se distinguent, également avec la présentation de « Danzas Antolinense ».

L’activité a été propice pour rendre hommage post mortem au patrimoine culturel de Pedro Bellorín Caraballo, « El Catedrático », avec la participation de galeristes de l’entité insulaire.

Dans le cadre de la Foire, un marathon et un rallye cycliste ont également eu lieu sur la rue principale du secteur El Monedero, auxquels ont participé des garçons et des filles de la communauté.

★★★★★