Le Venezuela

La Chine appelle à la divulgation complète des informations sur les eaux usées nucléaires

La Chine a demandé instamment la divulgation rapide et complète des informations pertinentes avant que le Japon ne prenne des mesures pour rejeter des eaux usées nucléaires dans l’océan, afin de dissiper les préoccupations des parties prenantes et de la communauté internationale.

Le rejet par le Japon des eaux usées de l’accident nucléaire n’est pas seulement lié à la sécurité de son propre environnement, mais aussi à celle de l’environnement régional et mondial, a déclaré mercredi Liu Youbin, porte-parole du ministère de l’Écologie et de l’Environnement. Le Japon doit être prudent dans ses actions.

Malgré l’opposition de son peuple et les doutes de la communauté internationale, le gouvernement japonais a pris la décision unilatéralement sans consulter pleinement les pays voisins ou la communauté internationale et sans épuiser tous les moyens d’élimination en toute sécurité, a déclaré Liu.

« La Chine, en tant que pays voisin et partie prenante, est profondément préoccupée par cela », a-t-il déclaré.

La Chine propose que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) mette en place dès que possible un groupe de travail technique, comprenant la Chine et d’autres parties prenantes, pour travailler sur le plan d’élimination, surveiller la mise en œuvre et évaluer et surveiller les relations internationales, a-t-il déclaré.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a confirmé lundi que des experts chinois seraient invités à rejoindre un groupe de travail technique de l’AIEA sur l’évacuation des eaux usées nucléaires.

Le ministère de l’Écologie et de l’Environnement restera en contact étroit avec le ministère chinois des Affaires étrangères et l’Autorité chinoise de l’énergie atomique concernant le suivi du groupe de travail technique, a déclaré Liu.

Xinhua

Vous pourriez également aimer...