Le Venezuela

La criminalité à Carabobo a diminué de 40%

Le secrétaire général du gouvernement de Carabobo, Jesús París, a assuré qu’en 2020, le taux de criminalité dans l’État avait diminué de 40%.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le secrétaire à la sécurité des citoyens, José Ávila, et le directeur de la police régionale, Yosbel Solorzano, Paris a souligné que les politiques de sécurité mises en œuvre par le gouverneur Rafael Lacava ont réussi à faire sortir Carabobo de l’un des États les plus importants. pays dangereux pour la troisième fois consécutive.

Il a indiqué que dans les prochains jours, le président régional annoncerait des plans préventifs pour démanteler toutes les organisations criminelles qui opèrent à Carabobo.

Il a également indiqué que le déploiement sécuritaire du bicentenaire de la bataille de Carabobo est garanti.

« Désormais, nous avons un déploiement avec toutes les forces de sécurité, avec des commissions mixtes, pour éradiquer, atténuer, combattre tous ces taux de criminalité », a-t-il dit.

Pendant ce temps, le secrétaire à la sécurité des citoyens, José Ávila, a évoqué les cas présumés d’enlèvement d’enfants dans l’entité et a qualifié les rumeurs de «campagne vulgaire, rampante et lâche contre le gouverneur Lacava, qui a annoncé sa réélection». «J’appelle la population à ne pas faire écho aux rumeurs et aux potins. Il y a un gouvernement responsable ici », a déclaré le responsable de l’État.

Concernant l’activité policière, Ávila a précisé qu’en 2020, plus de 4500 plaintes avaient été traitées. En outre, il a souligné que sur les six unités de patrouille qu’elles ont reçues au début de l’administration du gouverneur, elles possèdent actuellement 160 motos et 140 voitures de patrouille.

Vous pourriez également aimer...