La finale du concours aura lieu à Buenos Aires

Conmébol a annoncé la ville qui accueillera la finale de la Copa Libertadores de América pour 2024 et désigné Buenos Airescapitale de l’Argentine, pour recevoir les deux équipes qui concourront pour le plus haut trophée du football sud-américain.

Il n’a pas été annoncé ce que serait le stade dans lequel se jouera la définition du tournoi disputé pour la première fois en 1960 et qui a laissé Peñarol d’Uruguay comme champion, vice-champion d’Olimpia du Paraguay, et troisième et quatrième place pour San Lorenzo d’Argentine et Millonarios de Colombie.

Le Monumental, le stade avec le plus d’options

Le scénario avec la plus grande option pour que le match final de la Copa Libertadores de América se joue sur son terrain est Stade monumental, domicile de River Platechampion du tournoi lors des éditions 1986, 1996, 2015 et 2018.

Le stade Monumental appartient à River Plate et Il s’appelait aussi Antonio Vespucio Liberti en l’honneur du président du club qui a décidé de le construire en 1937, il a cependant subi différentes rénovations qui en font aujourd’hui une capacité d’accueil de 84 000 spectateurs.

ETLe stade le plus monumental, nommé pour des raisons commercialesest l’un des plus grands stades de football du continent et Il a accueilli la finale de la Coupe du Monde 1978 dans lequel l’Argentine est devenue championne pour la première fois, battant l’équipe des Pays-Bas 3 buts à 1.

Le stade Monumental a également servi de lieu de la finale de la Copa América dans ses éditions de 1946, 1959, 1987 et 2011et est considérée comme l’une des scènes emblématiques du football mondial.

Dans le Grand Buenos Aires, il existe également d’autres stades comme celui de La Bombonera. de Boca Juniors, El Cilindro du Rácing Club ou les Libertadores de América d’Independiente de Avellanedamais la capacité du Ma Monumental lui donnerait un large avantage sur les autres.

La désignation de Buenos Aires comme lieu de la finale de la Copa Libertadores est interprétée comme un « Le soutien » de la Conmebol à l’Argentine face au Brésilcar les clubs de ce dernier pays ont été champions du trophée lors des 5 dernières éditions.