Le Brésil

La situation post-électorale et COP15 en France mérite attention en matière de durabilité – #USP Journal

Le chroniqueur analyse les voies possibles d’Emmanuel Macron après les élections françaises et met en lumière la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15), qui aura lieu en décembre, au Canada

Par Antonio Carlos Quinto

Selon le professeur José Eli da Veiga, l’importance des élections en France pour la durabilité réside dans le fait que, lors des élections présidentielles, Emmanuel Macron s’est engagé dans l’idée d’un aménagement écologique. « Une fois le second tour des élections législatives terminé, on ne sait pas comment sera la composition de l’Assemblée française, car le système n’est pas proportionnel », analyse le chroniqueur. La planification écologique, comme l’explique Eli da Veiga, dépendra du type de négociation que Macron fera pour obtenir une majorité à l’Assemblée. « Comme il n’a pas la majorité absolue, cette idée perd un peu de sa force. »

Et, après plusieurs retards, le 21, il a été officiellement annoncé que la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15) se tiendrait du 5 au 17 décembre à Montréal, au Canada. « Il est important de souligner que l’attention est beaucoup plus focalisée sur les négociations climatiques et les laisse un peu dans l’ombre », estime Eli da Veiga. « Mais c’est une erreur ! Ces discussions sur la biodiversité sont aussi importantes que les débats internationaux sur la question climatique », s’interroge le chroniqueur.


accessoires
La colonne accessoiresavec le professeur José Eli da Veiga, est diffusé tous les jeudis à 8h00, sur Rádio USP (São Paulo 93.7 FM; Ribeirão Preto 107.9 FM) et également sur Youtube, produit par Jornal da USP et TV USP.

.

Vous pourriez également aimer...