Le Venezuela

La vaccination des Amériques commence dans les régions

La journée de vaccination des Amériques a commencé dimanche dernier, 9 mai, sur tout le territoire national pour garantir la santé et la vaccination de tous les enfants du pays. Cette activité est soutenue par l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et a été développée dans d’autres pays depuis le 24 avril et au Venezuela, elle se déroulera jusqu’au 31 mai 2021.

Parmi les vaccins administrés aux nourrissons figurent: contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la grippe, la polio, la rougeole, la rubéole, la fièvre jaune. Pour les femmes enceintes et les enfants à partir de 10 ans anatoxine.

À Miranda, ils permettent 347 points de vaccination ce week-end

Au cours de ce week-end, 347 points de vaccination au total seront activés dans tout l’État de Miranda dans le cadre de la Semaine de la vaccination des Amériques.

«Lors de la Semaine de la vaccination dans les Amériques, nous avons activé 347 postes de vaccination à travers #Miranda dans le but d’appliquer plus de 150 000 vaccins», a expliqué le gouverneur de l’entité, Héctor Rodríguez à travers ses réseaux sociaux.

Il a fait valoir que ce processus garantit l’immunité contre différentes maladies, et protège ainsi les plus petits de la maison, ainsi que les femmes enceintes.

«Voir nos garçons et nos filles grandir en bonne santé est le plus grand bonheur que nous puissions réaliser en tant que parents», a-t-il déclaré.

Depuis la clinique externe Beata Carmen Rendiles, située dans la commune de Carrizal, la secrétaire à la Santé de l’entité, Marelia Guillén a souligné ce mardi que les enfants à vacciner seront protégés contre 14 maladies, dans le cadre du schéma de vaccination prioritaire qui a débuté le le 24 avril et se poursuivra jusqu’au 31 mai de cette année.

De son côté, la directrice d’Ipasme Carrizal, Yasmira Betancourt, a appelé la population à se rendre dans les centres de santé lors de la Semaine de la vaccination des Amériques pour se faire vacciner contre les maladies évitables.

Il a indiqué qu’ils ont pour objectif quotidien d’appliquer entre 25 et 30 doses par jour où ils immunisent les nourrissons de trois à cinq ans contre la fièvre jaune et l’anatoxine, entre autres pathologies.

«Nous sommes associés aux journées de vaccination des Amériques avec le bureau du maire de Carrizal, mais comme Ipasme est une entité nationale, nous couvrons les trois municipalités d’Altos Mirandinos. Nous fixons des objectifs de vaccination quotidiens de 25 doses », a-t-il déclaré.

Les communautés de Santa Cruz de Aragua reçoivent des vaccins

Surupey, Andrés Eloy Blanco II et Patrocinio Peñuela Ruiz, dans la ville de Santa Cruz, ont été les premiers secteurs desservis par la Journée de la vaccination des Amériques, dans le cadre d’un plan d’intensification du programme de vaccination qui visitera les différentes communautés de cette Aragüeña ville.

Cela a été rapporté par le Dr Tony García, la seule autorité sanitaire de la municipalité de Lamas, qui a souligné que les équipes de base de la zone de santé communautaire globale (Asic) sont déployées dans différents secteurs, plaçant des vaccins tels que pentavalent, anti-polio, anti -fièvre jaune (fièvre jaune), anatoxine diphtérique tétanique (TTD) et antihépatite pour les adultes.

De même, il a souligné que dans la Clinique Populaire Spécialisée de type I «Dr. Salvador Acosta Bravo », ils placent le BCG (antituberculeux pour les nouveau-nés).

García a expliqué que les parents doivent porter la carte de contrôle de la vaccination de leurs enfants mineurs, une condition fondamentale pour pouvoir placer gratuitement les vaccins appliqués.

Dans la clinique spécialisée populaire de type I «Dr. Salvador Acosta Bravo », ils placent le BCG pour les nouveau-nés.

Journée de vaccination pressée prévoit de desservir 57000 personnes

Depuis la municipalité de San Fernando de l’État d’Apure, a commencé la journée de vaccination des Amériques 2021, destinée aux filles, aux garçons et aux femmes enceintes.

La journée s’est déroulée en même temps que la réhabilitation de la clinique externe José Ismael Pérez située dans le secteur peuplé de Los Tamarindos de la capitale.

Le gouverneur de l’entité, Ramón Carrizalez, a dirigé la journée en compagnie de l’autorité sanitaire unique, le Dr María Eugenia Colmenares, du maire Ofelia Padrón, des représentants de Somos Venezuela et du pouvoir populaire organisé.

Le président régional a indiqué que « lors de cette journée de vaccination, plus de 57 000 filles, garçons et femmes enceintes seront suivis dans tout l’État », en même temps qu’il a ajouté que « ce jour-là, nous célébrons également la journée des infirmières et quelle meilleure façon de faites-le en travaillant; puisqu’une équipe d’entre eux est déployée de maison en maison et une autre ici lors de cet important lancement, mes félicitations et ma reconnaissance vont à tous », a-t-il déclaré.

De igual manera la doctora Colmenares, representante del sector salud en la entidad, informó que en los operativos se están colocando 12 vacunas de manera gratuita, garantizando el bienestar en la población para que de esta manera se fortalezca la salud de los niños, niñas y femmes enceintes.

12 vaccins sont donnés gratuitement à la population pressée.

Le bureau du maire de la municipalité de Capacho Viejo a reçu 2500 doses de vaccins

Le maire de la municipalité de Capacho Viejo dans l’État de Táchira, Rogelio Ontiveros, a signalé que 2500 doses de polio, pentavalent, trivalent, fièvre jaune, anatoxine et hépatite B sont arrivées dans la municipalité dans le cadre de la journée de vaccination des Amériques, de sorte que le Les habitants de Capachense sont vaccinés gratuitement.

Il est important de noter que l’objectif de ce processus de vaccination est d’immuniser gratuitement les enfants, les adultes et les personnes âgées de notre municipalité, a déclaré Ontiveros.

De même, il a souligné que ce processus de vaccination doit être permanent et cyclique, accompagné des autorités de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et de l’Unicef.

Cette journée de vaccination de masse fera partie de la semaine de vaccination dans les Amériques qui établit qu’elle aura lieu du 24 au 30 avril 2021, mais rappelez-vous que la journée de vaccination gratuite durera jusqu’au 31 mai 2021, a précisé le maire.

« Il s’agit d’un travail coordonné entre le bureau du maire, l’Ubch, les chefs de rue, les Forces armées nationales bolivariennes et le Protectorat d’État de Táchira au nom du peuple Táchira », a-t-il conclu.

La journée de vaccination gratuite se déroulera jusqu’au 31 mai de cette année.

À Anzoátegui, ils ont activé 235 points

Dans l’état d’Anzoátegui, 235 points ont été activés pour le jour Vaccination of the Americas 2021.

Cette journée intensifie la vaccination de 12 maladies auprès de la population infantile, de zéro mois à 10 ans, selon l’épidémiologiste régionale Marisela Azócar. La galène a expliqué que la campagne couvre également la couverture des femmes enceintes.

L’épidémiologiste a précisé que les postes de vaccination activés sont ceux aménagés dans les centres de santé des 21 communes de l’Etat, de sept heures du matin à deux heures de l’après-midi. Des doses de BCG, d’anatoxine diphtérique tétanique, d’hépatite B, de polio pentavalent inactif, de polio oral, de fièvre jaune, de ROR triple viral (rougeole, rubéole et oreillons) seront appliquées.

Azócar a expliqué que cette année, l’objectif de cette campagne – qui doit être menée jusqu’au 31 mai – est de vacciner 110 950 personnes.

Il a rappelé que la couverture en 2020 était de 95%, un chiffre qu’ils espèrent dépasser, même s’ils ne sont pas en mesure d’activer des points de vaccination itinérants en raison de la pandémie de coronavirus.

Trujillo active 239 points pour appliquer plus de 42000 vaccins

Dans l’état de Trujillo, la Fondation pour la santé de Trujillana (Fundasalud) a organisé 293 points de vaccination pour réaliser la journée de vaccination dans les Amériques, qui vise à couvrir plus de 42 mille doses.

Cela a été rapporté ce mercredi par le directeur de l’épidémiologie de l’État de Trujillo, Yamileth Acero, qui a souligné que l’objectif de cette journée est de démarrer, maintenir et compléter le schéma de vaccination des enfants âgés de 0 mois à 6 ans et 11 mois.

Acero a noté que 274 points appartiennent au réseau ambulatoire, qui comprend les 15 zones de santé communautaire globale (Asic); six du réseau hospitalier et 13 centres de diagnostic complets (CDI), pour un total de 293 postes de vaccination dans tout l’État.

Il a également mentionné les huit vaccins qui sont appliqués, parmi lesquels: BCG, antihépatite B, polio pentavalent, oral et intramusculaire, SRP (rougeole, rubéole et oreillons), fièvre jaune et anatoxine diphtérique tétanique, ce dernier sera appliqué à 10- enfants de un an, âge et femmes enceintes.

«Avec ces vaccins, 12 maladies sont évitées, c’est pourquoi nous appelons les parents et les représentants à emmener leurs enfants au centre de santé le plus proche de leur domicile, afin de se conformer au schéma de vaccination établi», a-t-il déclaré.

Acero a rappelé que ces doses sont totalement gratuites et a invité les parents et les représentants à apporter le carnet de vaccination de l’enfant, afin de connaître son calendrier. Il a également souligné que la journée se déroule dans le respect des mesures de biosécurité pour prévenir le covid-19. Il est à noter que lors de la dernière séance de vaccination réalisée l’année dernière, l’objectif de couverture était de 60 115 doses.

Avec les informations des correspondants: Iralva Moreno, María Elena Castillo, Ámbar Montilla, Eliana Useche, Vivian Ariza, Rebeca Viloria Peña.

Vous pourriez également aimer...