La Colombie

L’administration du district de Cali a demandé qu’une urgence pénitentiaire soit déclarée dans la capitale Vallecaucana

Compte tenu des niveaux élevés de surpeuplement qui se produisent dans les postes de police de Cali, le gouvernement du district a demandé au ministère de la Justice et à la direction nationale de l’Inpec, décrète l’urgence pénitentiaire et sanitaire dans la capitale du Valle del Cauca.

La demande a été faite par le secrétaire à la sécurité et à la justice, Carlos Soler Parraqui a indiqué que les niveaux de surpeuplement dans les postes de police se situent entre 133 % et 2 040 %, selon une récente alerte émise par le bureau du procureur général et le bureau du médiateur.

« Actuellement, 2 026 hommes et 145 femmes sont en situation de surpopulation dans les Centres de Détention Temporaire, une situation qui ne garantit pas le minimum de droits fondamentaux à ces personnes », a déclaré le secrétaire.

Avec la déclaration d’urgence, une solution pourrait être trouvée, à court terme, à la situation critique et insoutenable que représente la surpopulation de personnes privées de liberté dans les postes de police et dans les unités de réaction immédiate de Cali.

«Nous parlons du fait que nous avons entre 133% et 2 040% de surpeuplement dans les postes de police du district spécial. Cela a conduit à une alerte générée par le bureau du procureur général et le bureau du médiateur », a assuré le responsable.

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo. Photo : Twitter @SeguridadCali

Le responsable a indiqué que ces approches sont une voie rapide qui apporte une solution, à la fois au problème de la surpopulation dans les centres de détention provisoire, et à surchargeant la capacité de la police nationale à agir dans d’autres situations d’ordre publiccar de nombreux hommes en uniforme doivent rester pour garder les détenus.

Le bureau du procureur général et le bureau du médiateur ont également attiré l’attention sur les chiffres de surpopulation présentés. Compte tenu de cela, « nous avons cherché un itinéraire pour chercher une solution. Nous le trouvons dans la loi 1709 de 2008, qui dit que le directeur de l’Inpec pourra déclarer, sur demande préalable, une urgence pénitentiaire et pénitentiaire en raison d’une grave surpopulation », a déclaré le secrétaire à la sécurité de Cali.

Le but de la déclaration est de vous donner une solution à court terme à la situation de surpopulation, en générant, par exemple, des mouvements budgétaires.

Après le vendredi 18 mars dernier alias ‘Matamba’l’un des anciens chefs du Clan del Golfo, s’est évadé de la prison de La Picota à Bogotá, Le président Iván Duque a annoncé qu’il procéderait à une réforme du système pénitentiaire et carcéral colombien dans la partie administrative. Après l’annonce, l’Union des travailleurs pénitentiaires (UTP) a déclaré qu’elle soutenait la proposition du président national, tant qu’elle respectait les droits des travailleurs.

Vous pourriez également aimer...