Le Venezuela

L’Autriche va réactiver une centrale au charbon en raison de la réduction du gaz russe

Le gouvernement autrichien a annoncé qu’il rouvrirait une centrale au charbon en raison de la diminution des livraisons de gaz russe, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères du pays dans un communiqué.

Il s’agit de la centrale thermique de Mellach, située au sud, et sera construite avec le groupe Verbund, principal fournisseur d’électricité en Autriche.

L’objectif est « qu’en cas d’urgence, elle puisse à nouveau produire de l’électricité à partir du charbon », selon une partie du document.

On estime que le processus prendra plusieurs mois, bien qu’il n’y ait toujours pas de date estimée de réactivation.

La centrale de Mellach, la dernière centrale électrique au charbon d’Autriche, a fermé en 2020 après que le gouvernement a décidé d’éliminer cette source d’énergie polluante et de produire 100% de l’électricité avec des énergies renouvelables d’ici 2030, a rapporté l’AFP.

« Notre principal objectif est d’assurer l’approvisionnement du pays », a déclaré le chancelier Karl Nehammer.

En plus du charbon, l’Autriche a décidé depuis longtemps d’augmenter ses réserves stratégiques de gaz de 58,7 % pour couvrir la consommation de deux mois d’hiver, avec l’aide de « sources non russes ».

Après l’opération militaire russe en Ukraine, les pays de l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni ont été confrontés à des problèmes de gaz après des coupures d’approvisionnement par la Russie, dans le cadre du scénario des sanctions et du conflit en Ukraine.

Fin mai, la compagnie gazière russe Gazprom a annoncé qu’à partir de juin, elle cesserait de fournir du gaz au Danemark, à l’Allemagne et aux Pays-Bas, pays qui ne voulaient pas payer le gaz livré en roubles.

Fin mars, le président de la Russie, Vladimir Poutine, a signé un décret établissant les règles d’acquisition du gaz naturel des «pays hostiles», qui a imposé des sanctions à Moscou.

Vous pourriez également aimer...