Le Brésil

Le Brésil termine la semaine avec 1 676 décès dus au covid

São Paulo – Le Brésil a enregistré 280 décès supplémentaires et 49 799 cas de covid-19 au cours des dernières 24 heures, selon le Conseil national des secrétaires à la santé (Conass). Au cours des sept derniers jours, les décès dus à la maladie ont totalisé 1 676, en baisse de 4,2% par rapport à la semaine précédente. Ce vendredi (22), le nombre moyen de décès de victimes calculé en sept jours était de 239. En 14 jours, cet indice a augmenté de 2,1 %. En 30 jours pourtant, alors que la moyenne mobile était de 120 décès, la hausse a atteint 99,1 %.

Au cours de la même période, les nouveaux cas ont totalisé 305 409, en baisse de 27,1% par rapport à la semaine dernière. Ainsi, la moyenne mobile des cas était de 43 630, soit une réduction de 23 % en 14 jours. Par rapport au mois dernier, cependant, l’augmentation de la moyenne des cas est de 9,4%.

Le nombre total de cas est certainement encore plus élevé, puisque les résultats positifs des autotests (vendus en pharmacie) n’entrent pas dans les index officiels s’ils ne sont pas confirmés par un autre test RT-PCR. Sinon, ils amplifient la sous-déclaration. Au total, depuis le début de la pandémie, le Brésil a officiellement enregistré 676 766 décès dus au covid et plus de 33,5 millions de cas de la maladie.

covid conasse décès
Nombre de cas et de décès par covid-19 ce vendredi au Brésil. Source : Conas

QUI : Double cas en six semaines

Au cours de la semaine, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre l’avancée de la maladie. Il y a six semaines, l’OMS enregistrait environ 3 millions de cas par semaine. Cependant, entre le 11 et le 17 juillet, ce nombre est passé à 6,3 millions de cas enregistrés.

« Une augmentation des cas signifie qu’il pourrait y avoir plus d’hospitalisations et de décès dans les semaines à venir », a averti le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom. Il a attribué cette augmentation des cas au cours du dernier mois et demi à la sous-variante BA.5 de l’omicron, « de loin la plus contagieuse jamais connue ».

Le nombre de cas de la semaine dernière indique une stabilité, avec la formation possible d’un « plateau », mais à des niveaux élevés, selon un bulletin de l’OMS. Dans le Pacifique occidental, les cas de Covid-19 ont augmenté de 37 %. Dans une moindre mesure, les Amériques (9 %) et l’Asie du Sud-Est (5 %) ont également enregistré une croissance. En revanche, en Afrique, les cas enregistrés ont chuté de 27 %. L’Europe a également connu une baisse (-16%).

Par pays, les États-Unis arrivent en tête du nombre de cas hebdomadaires (866 000), avec une augmentation de 18 % par rapport à la semaine précédente. Vient ensuite la France, avec environ 757 000 cas, mais avec une baisse de 2 %. En troisième position, l’Italie apparaît, avec 718.000 cas, en hausse de 2%. En quatrième, l’Allemagne, avec 496.000 cas, en baisse de 3%. Le Japon apparaît en cinquième position, avec 599 000 cas, une croissance de 107 %.

Les États-Unis publient également le classement hebdomadaire des décès, avec 2 345 décès (+5%). En deuxième position, le Brésil a enregistré 1 751 (+7%). Viennent ensuite l’Italie, avec 784 (+37%) ; Espagne, 610 (-1%) et Chine, avec 576 décès (-17%).

Vous pourriez également aimer...