Le Venezuela

Le ministre El Aissami dénonce une nouvelle attaque contre le réseau gazier

Le ministre du Pétrole, Tarek El Aissami, a dénoncé l’attaque du système gazier de l’est du Venezuela.

Grâce à son compte Twitter, El Aissami a publié des photographies de l’attaque où des flammes et des humatana peuvent être vus dans des sections de tuyaux installés sur un terrain plat.

« Ce sont toujours les mêmes groupes terroristes qui ont agi contre l’intérêt national pour affecter la vie de notre peuple », a accusé le ministre du Pétrole.

El Aissami a souligné que l’attentat dévoilé ce dimanche après-midi « s’inscrit dans le scénario du sabotage perpétré par les ennemis de la paix ». Et il annonce qu’ils éteignent l’incendie provoqué « par cette action criminelle, pour régulariser le service de cette infrastructure ».

Des travailleurs de PDVSA, du personnel technique et des pompiers ont participé à l’étouffement de l’incendie, a déclaré El Aissami.

« Nous pourrons immédiatement récupérer notre gazoduc ; tout en poursuivant les responsables directs et ceux qui l’ont planifié, pour leur capture et la poursuite de ces actes criminels », a déclaré El Aissami.

Raffinerie El Palito

Début juin, le ministre El Aissami a dénoncé une tentative de sabotage contre les systèmes de protection de la raffinerie d’El Palito, dans l’axe côtier de l’Etat de Carabobo.

A cette occasion, il a expliqué que le sabotage « avait pour objectif de générer une explosion à l’intérieur de cette installation ».

Il a expliqué que le système électrique de la centrale de la Raffinerie avait été « manipulé de manière à ce qu’en cas de panne, les systèmes de sécurité et de protection ne soient pas activés, ce qui aurait généré une explosion d’une ampleur incalculable ».

Vous pourriez également aimer...