Le Venezuela

Le président Maduro a annoncé l’accélération du processus de vaccination de masse

Le président Nicolás Maduro a annoncé qu’un processus d’accélération de la vaccination de masse dans le pays commencera entre les mois de juillet, août et septembre.

« Pour le mois d’octobre, nous devons faire vacciner environ 70 % de la population. Le Venezuela atteint aujourd’hui 2 508. 201 vaccinés, ce qui représente 11,4%. Entre juillet, août et septembre nous allons accélérer la vaccination », a-t-il assuré.

Il a indiqué que l’objectif est d’atteindre 500 000 personnes vaccinées quotidiennement.

De même, il a affirmé que le mécanisme Covax a échoué au Venezuela : « Le mécanisme Covax a échoué au Venezuela, cette semaine ils doivent agir ou ils nous envoient les vaccins ou ils nous rendent l’argent et nous savons où aller pour acheter les vaccins que nous manque. » .

Il a demandé au vice-président Delcy Rodríguez de leur parler et de leur poser un ultimatum et que, s’ils ne livrent pas les vaccins, l’argent est remboursé.

Selon le premier président national, des discussions ont déjà commencé pour acquérir des produits immunologiques avec d’autres fournisseurs.

« Nous sommes dans le pire moment de la pandémie »

Le président Maduro a également évoqué les nouvelles variantes du coronavirus Delta et Delta Plus.

« Il existe de nouvelles variantes, la variante Delta et la Delta Plus, toutes les deux sont très contagieuses, plus dangereuses. Le Delta est dans 90 pays et le Delta Plus dans 30. L’#OMS a déclaré que nous sommes dans le pire moment de la pandémie ».

Il a indiqué qu’ils n’avaient pas atteint le Venezuela mais qu’ils se trouvaient déjà en Colombie et au Brésil, pays frontaliers du Venezuela.

Il a déclaré qu’étant donné l’arrivée de tant de variantes, c’est une erreur d’éliminer les mesures de biosécurité même lorsqu’on est vacciné.

Il a reconnu qu’au Venezuela, il existe une fatigue sociale due au coronavirus qui survient après 16 mois de vie dans une réalité différente de celle à laquelle nous étions habitués. Cependant, il a souligné la nécessité de maintenir les mesures de biosécurité.

Concernant la plus grande présence de personnes pendant les semaines de quarantaine radicale, Maduro a assuré que le Venezuela connaît une profonde réactivation économique et que cela a généré de gigantesques groupes de citoyens qui descendent dans la rue.

« Le 7 + 7 a beaucoup servi. Les chiffres nous disent que la quarantaine 7 fait beaucoup de monde dans la rue, mais les gens prennent grand soin d’eux-mêmes. Le maintien d’une prise en charge rejaillit sur l’intérêt collectif ».

Vous pourriez également aimer...