Les États-Unis interdisent l’entrée des chiens de Colombie et de plus de 100 pays

17 juin 2021 – 14:06



Pour:

Salle de presse d’El País

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont interdit l’entrée de chiens de Colombie et de plus de 100 autres pays pendant un an afin de prévenir une épidémie de rage chez les chiens. La mesure entrera en vigueur le 14 juillet.

Avant cette détermination, les chiens des pays en question avaient déjà besoin d’un justificatif de vaccination contre la rage, mais cette nouvelle mesure est due au nombre de chiots qui se sont vu refuser l’entrée car ils n’avaient pas l’âge de -4 mois- pour que la vaccination soit effective. .

Bien que la décision s’applique à plus de 100 pays, la Colombie, la Russie et l’Ukraine sont ceux dont l’entrée des animaux de compagnie est le plus refusée en raison d’irrégularités dans le processus de vaccination.

Vidéo : en France, les gens retournent dans la rue sans masque en raison de l’amélioration de la situation sanitaire

La Veterinary Medical Association a déclaré qu’elle soutenait la décision car « elle assure un bon contrôle de la rage et l’action du CDC est une mesure solide en ce moment pour protéger la santé des animaux et des humains ».

Le Belize, la Bolivie, le Brésil, Cuba, la République dominicaine, l’Équateur, El Salvador, le Guatemala, la Guyane, Haïti, le Honduras, le Nicaragua, le Pérou, le Suriname et le Venezuela sont les autres pays d’Amérique latine auxquels la restriction s’applique.

Il est à noter que l’interdiction s’appliquera aux deux chiens entrant ou revenant aux États-Unis. Les autorités de ce pays nord-américain ont indiqué qu’elles espèrent interdire l’entrée de 4 à 7,5% du million de chiens qui entrent chaque année dans la principale puissance mondiale.

Lire aussi : La justice espagnole a autorisé l’extradition vers la Colombie d’un ex-guérilla recherché pour faux positifs

★★★★★