La Colombie

Les infections dues au COVID-19 augmentent en Colombie, aujourd’hui, 7 janvier 2022, il y en a 26 190

La variante omicron de COVID-19 est la prédominance dans le pays, comme annoncé par l’Institut national de la santé et le ministère de la Santé, les agences confirment que la progression des variantes est de 60% déplacer le Delta et UM comme responsables de la majorité des infections dans le pays.

Quatrième vague de la pandémie

La quatrième vague de la pandémie dans le pays est une réalité et pour cette raison les cas d’infections quotidiennes continuer à augmenter, situation renforcée par la même variante omicron, le taux élevé de spectacles de masse non vaccinés tels que les foires et les fêtes et le immense mobilisation des citoyens sur tout le territoire national à l’occasion de Noël et de la fin de l’année.

Nouveaux cas d’infections et de décès aujourd’hui, 7 janvier 2022

Aujourd’hui, vendredi 7 janvier 2022, le ministère de la Santé et de la Protection sociale rapporte que 26 190 nouveaux cas de contagion quotidienne en Colombie, un montant supérieur à celui de jeudi, et qui, si la dynamique se poursuit, continuera d’augmenter, et selon le Gouvernement et les autorités sanitaires pourrait atteindre 40 000 contaminations quotidiennes.

Le nombre de personnes décédées a également augmenté, bien que moins important que les infections, alors que jeudi 6, les décès étaient de 51, aujourd’hui vendredi 7 janvier il y en avait 59.

Disponibilité en USI

Le ministère de la Santé a annoncé que la Colombie a une disponibilité de 44,3 % des lits en USI, Unités de soins intensifs, ce qui indique que, sur 10 lits, 4 sont disponibles.
45,31 % des lits sont occupés ; parmi ceux-ci, 748 correspondent à des cas confirmés de COVID-19 ; 321 aux cas suspects ; 5 022, à d’autres maladies, et un reste 4 855 sont disponibles.

Vaccins après infection

Si vous allez recevoir la troisième dose du vaccin, mais que vous avez COVID-19 vous devez attendre 30 jours à compter de l’apparition des symptômes pour accéder au rappel, Cela a été confirmé par le directeur des médicaments et des technologies du ministère de la Santé, Leonardo Arregocés.

Cali sans événements massifs et Cauca sans carnavals

La mairie de la ville de Cali interdite pendant deux semaines la réalisation d’événements massifs en raison de l’augmentation des cas de contagion par COVID-19 dans la ville.

Dans le département du Cauca, les communes de Santander de Quilichao, Piendamó et Popayán, la capitale, a annulé la tenue de carnavals pour empêcher la propagation du COVID-19 en raison de la foule, dont certaines étaient déjà enregistrées dans la municipalité de Santander de Quilichao.

Vous pourriez également aimer...