Le Venezuela

Les morts dans le tremblement de terre d’Haïti atteignent 2 207 personnes

Le bilan des victimes du séisme du 14 août en Haïti est passé à 2 207, a rapporté dimanche la Direction de la protection civile du pays.

Selon le département, le nombre de blessés reste à 12.268. De plus, 344 personnes sont toujours portées disparues.

Environ 53 000 bâtiments de la région ont été complètement détruits, et plus de 77 000 partiellement. Les équipes de secours sont toujours à la recherche de personnes sous les décombres.

Le matin du 14 août, un séisme de magnitude 7,2 a frappé la région d’Haïti. L’épicentre était situé à 40 km de la commune des Cayes avec une population d’environ 125 000 personnes, le foyer était à une profondeur de 10 km. Les départements du Sur, de la Grand’Anse et des Nippes ont été gravement touchés. Le gouvernement a décrété l’état d’urgence pendant un mois.

L’aide continue de venir au milieu du chaos

Une cargaison de 30 tonnes d’aide humanitaire envoyée par le gouvernement espagnol et plusieurs ONG est arrivée en Haïti ce dimanche, pour atténuer les conséquences du tremblement de terre qui, il y a une semaine, a causé d’énormes dégâts dans le sud du pays des Caraïbes.

La cargaison a été réceptionnée à l’aéroport international de Port-au-Prince par les autorités gouvernementales haïtiennes et par l’ambassadeur d’Espagne en Haïti, Pedro Sanz.

« L’Espagne n’oubliera pas Haïti », a déclaré Sanz dans une intervention devant la presse, dans laquelle il a promis que l’Espagne contribuera à la reconstruction des infrastructures qui ont été détruites ou endommagées par le tremblement de terre, au cours duquel environ 2 200 personnes et autres sont mortes. 12 000 ont été blessés.

En raison du séisme, de 7,2 degrés sur l’échelle de Richter, 52 953 maisons ont été détruites et 77 000 ont été endommagées, et ont conduit 650 000 personnes à avoir besoin d’une aide humanitaire d’urgence, selon les données officielles les plus récentes.

L’envoi comprend 21 tonnes d’aide affrété par l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (Aecid) avec des fournitures médicales, des bâches pour abris, du matériel de cuisine de base et des systèmes de purification d’eau et d’assainissement.

Les neuf autres tonnes sont fournies par les ONG Action contre la Faim, la Croix-Rouge espagnole et Médecins du Monde, qui travaillent déjà sur le terrain ; et comprennent des articles d’hygiène, des équipements d’approvisionnement en eau et d’assainissement, des matériaux d’abri et de stockage d’eau, entre autres produits.

L’ambassadeur d’Espagne a souligné que le plus important est l’apport humain des experts espagnols et européens envoyés en Haïti qui, entre autres fonctions, seront chargés de mettre en œuvre les équipes envoyées dans le pays.

Avec les informations des agences

Vous pourriez également aimer...