Le Venezuela

Les régions se préparent pour le lancement du registre électoral

Ce mardi 1er juin, le Conseil national électoral entamera dans tout le pays la journée de l’enregistrement et de la mise à jour des données du registre électoral pour les méga-élections, qui se tiendront le 21 novembre. Grâce à cette activité – qui se déroulera jusqu’au 15 juin – les nouveaux électeurs pourront s’inscrire et, ceux qui en ont besoin, changer de centre de vote.

Táchira aura 64 points pour le registre électoral

Le Conseil électoral national disposait de 64 points d’enregistrement et de mise à jour des données dans les 29 municipalités qui composent l’État de Táchira.

En ce sens, la directrice du CNE Táchira, María Lineros, a assuré que «dans l’état, nous aurons 64 points d’enregistrement, répartis dans les 29 municipalités, selon un horaire établi de 8h00 à 14h00, conformément aux les protocoles de Biosécurité: utilisation d’un masque, éloignement social et désinfection des mains ».

Il a également souligné que les points de mise à jour sont déjà disponibles sur le site officiel du Conseil électoral national www.cne.gob.ve.

Le seul document requis pour l’inscription des nouveaux électeurs et la mise à jour des données des personnes inscrites est la carte d’identité et il a été précisé que peu importe si elle est expirée.

À Anzoátegui, tout est prêt pour la journée

Le Conseil électoral national disposait de 50 points d’enregistrement et de mise à jour des données dans les 21 municipalités qui composent l’État d’Anzoátegui.

Le directeur du bureau électoral régional de l’État, Dichelys Guevara, a indiqué que les points d’enregistrement et de mise à jour fonctionneront de huit heures du matin à 2 heures de l’après-midi.

Guevara a précisé que le déploiement de 65 machines (54 principales et 11 de secours) et des kits de biosécurité a commencé.

Il a souligné que 150 agents d’enregistrement et de mise à jour du registre électoral participent à cette journée spéciale.

La porte-parole a souligné que les points électoraux seront gardés par des responsables de Ceofanb.

Pour le registre, qui est effectué pour la deuxième année consécutive dans une pandémie, il a ajouté que toutes les conditions de biosécurité seront générées pour répondre aux protocoles de santé pour la prévention du covid-19, protégeant la santé des agents participants ainsi que celle des utilisateurs.

La table est servie à Falcón

À Falcón, le directeur régional du corps électoral, Jonathan Naranjo, a souligné que 43 points ont été arrangés dans les 25 municipalités, où 46 machines seront déployées pour la journée spéciale d’inscription et de mise à jour électorale qui commence ce 1er juin, pour tous les électeurs. qui participera aux élections pour élire les gouverneurs, les maires, les autorités législatives et les conseils municipaux, qui se tiendront en décembre.

Naranjo a rapporté que dans la municipalité de Miranda (Coro), les points d’enregistrement seront actifs sur les places Linares et Falcón, de 8h00 à 14h00 comme dans le reste de l’entité. Le point établi au bureau régional du Conseil électoral national (CNE) fonctionnera de 8h00 à 16h00.

Il a également indiqué que le pouvoir électoral va générer toutes les conditions de biosécurité pour répondre aux protocoles sanitaires de prévention du Covid-19 des agents participant à la dynamique et des utilisateurs qui abordent les points.

Avec les informations des correspondants Eliana Useche, Vivian Ariza et Lisbeth Barboza

Actualités en développement …

Vous pourriez également aimer...