Le Venezuela

L’histoire irrespectueuse de James – Dernières nouvelles

Infâmes et irrespectueuses sont les déclarations faites par le prétendu ambassadeur des États-Unis au Venezuela, qui a l’étrange et curieuse accusation d’être le prétendu représentant diplomatique d’un pays qui n’a pas de relations diplomatiques avec notre nation. C’est en tout cas ainsi que fonctionne la droite impériale, avec son sens capricieux particulier de considérer, dans sa perspective suprémaciste, ce qui est légitime et légal selon ses intérêts…

C’est un ambassadeur autoproclamé, qui reconnaît comme président un intérimaire autoproclamé… s’inscrivant dans des incohérences politiques pathétiques, mais avec beaucoup de pétulance et d’arrogance, lorsqu’ils manifestent qu’ils ne reconnaissent « démocratiquement » que celui qui ne gagne pas. une élection présidentielle… mais qui s’il les remporte proprement en 2018, ils ne l’acceptent pas car « ils n’en ont pas envie » de reconnaître Nicolás Maduro comme président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela…

Cependant, ce personnage de la diplomatie américaine s’est consacré à dénoncer notre système électoral, considérant les processus électoraux au Venezuela comme frauduleux et peu fiables. Et c’est très frappant qu’un Américain le dise, qui oublie avec méfiance que dans son pays ils ont l’un des systèmes électoraux les plus remis en cause au monde, à tel point qu’il y a de fortes plaintes contre le système de vote impérial, qui en plus d’être quelques élections au second degré. Ils les accusent de manipuler les votes qui vont à un collège électoral, ainsi que de remettre en cause les votes dits avancés qu’ils recueillent par courrier…

Le non-respect de la souveraineté et de nos affaires intérieures, par Story, n’a pas de limites… lorsqu’il donne des ordres à l’opposition vénézuélienne, lorsqu’il les autorise à participer au processus électoral le dimanche 21 novembre 2021… mais il clarifie d’une manière inhabituelle et contradictoire : le fait qu’ils participent aux méga-élections ne signifie pas qu’ils reconnaissent, ni qu’ils doivent reconnaître en tant que président Nicolás Maduro, ni l’Assemblée nationale ni le Conseil national électoral …

L’histoire insiste sur le fait que les élections au Venezuela (les plus auditées au monde) ne sont pas vérifiables… plus grande ingérence impossible !

Vous pourriez également aimer...