La Colombie

L’incendie d’un immeuble du Bronx fait 19 morts

Un incendie enregistré ce dimanche dans un immeuble résidentiel du Bronx a fait au moins 19 morts, dont neuf enfants, devenant l’un des incendies les plus tragiques enregistrés dans l’histoire récente de New York.

« Aujourd’hui, nous avons perdu 19 de nos voisins. C’est une tragédie sans mesurea », a confirmé le maire de la ville, Eric Adams, qui a demandé de prier pour le défunt et, surtout, pour les neuf mineurs tués dans l’événement.

Le bilan des morts pourrait encore s’alourdir, puisque les autorités parlaient initialement de plus de 30 blessés très graves., sur un total de plus de 60, principalement dus à l’inhalation de fumée.

Avant même que le nombre de morts ne soit annoncé, Adams avait avancé aux journalistes que les chiffres étaient « horribles » et que cela allait être « l’un des pires incendies » de mémoire.

Le feu s’est déclaré vers 11 heures. dans un appartement situé au deuxième étage de l’immeuble, une tour de 19 étages avec 120 appartements.

Selon le service d’incendie de New York (FDNY), ses troupes sont arrivées trois minutes après le déclenchement de l’alarme et elles ont déjà trouvé de la fumée se répandant dans tout le bâtiment, une situation très inhabituelle, comme l’a souligné le chef du corps, Dan Negro.

Bien que la cause de l’incendie soit encore inconnue, le responsable a souligné que la porte de l’appartement où il s’est déclaré était ouverte. et cela alimentait les flammes et facilitait le déplacement rapide de la fumée.

Les pompiers ont trouvé des victimes « à chaque étage », dont beaucoup en arrêt cardiaque et respiratoire, a déclaré Nigro aux journalistes.

En tout, Plus de 200 soldats ont participé aux tâches d’extinction de l’incendie, qui selon ce fonctionnaire vétéran, a très peu de précédents dans la ville.

Nigro l’a comparé à l’incendie de 1990 au club Happy Land, dans lequel 87 personnes ont péri. et qu’il s’agit de la plus grande tragédie de ce type dans l’histoire récente de New York.

Le pire incendie jamais enregistré dans la Big Apple a eu lieu en 1911 dans une usine du bas de Manhattan dans lequel 146 personnes sont mortes.

« Les chiffres sont horribles », a ajouté Adams, qui a vécu aujourd’hui le premier grand drame de son mandat de maire, qui a débuté le 1er janvier.

Photo : Twitter

C’est aujourd’hui le deuxième incendie majeur que les États-Unis enregistrent cette semaine, après celui qui a été vécu mercredi dans un immeuble résidentiel de Philadelphie, dans lequel douze personnes sont mortes, dont huit enfants.

Dans le Bronx, de nombreux habitants ont été évacués par les pompiers par les fenêtres de l’immeuble, comme on a pu le voir sur des images collectées publiées sur les réseaux sociaux et d’après ce que plusieurs rescapés ont raconté aux médias locaux.

« Il criait : aidez-moi ! s’il vous plaît, venez nous chercher ! »Wesley Patterson, un homme de 28 ans qui vit au troisième étage de l’immeuble en feu, a déclaré au New York Times avoir été secouru par des pompiers avec une échelle alors que sa maison était déjà pleine de fumée.

Cristal Díaz, une autre résidente, a déclaré au New York Post que lorsqu’elle a commencé à sentir la fumée, elle a placé des serviettes humides sur la porte : « Nous ne savions pas quoi faire. Nous avons regardé par les fenêtres et avons vu tous les cadavres qu’ils sortaient avec des draps ».

« Je suis horrifié par l’incendie dévastateur dans le Bronx aujourd’hui. Mes pensées vont aux proches de tous ceux que nous avons tragiquement perdus., à toutes les personnes touchées et à nos héroïques pompiers », a déclaré la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, sur Twitter.

Vous pourriez également aimer...