L’Iran exhorte l’ONU à prendre des mesures immédiates contre Israël

La République islamique d’Iran a condamné devant l’Organisation des Nations Unies (ONU) le meurtre du journaliste palestinien Sheerin Abu Akleh et a exhorté l’organisation à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux graves crimes du régime sioniste contre le peuple palestinien.

« La République islamique d’Iran appelle l’ONU, en particulier le Conseil de sécurité des Nations Unies, à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à l’agression et à l’impunité d’Israël, en soutien au peuple palestinien, et à tenir ce régime responsable des crimes internationaux qu’il a commis. pendant des décennies », a déclaré Mohamad Reza Sahraei, conseiller auprès de la mission iranienne auprès des Nations Unies.

Selon une note d’Irna, le diplomate persan a souligné que le meurtre d’Akleh « fait partie d’une guerre, d’intimidation et de violence de longue durée contre les journalistes », ce qui représente une grave violation du droit international.

« Le meurtre d’Abu Akleh fait partie d’une longue guerre, d’intimidation et de violence contre les journalistes, qui vise à dissimuler les crimes de ce régime (sioniste) contre les Palestiniens et sa violation flagrante des règles et normes internationales », a-t-il ajouté. ,

Mohamad Reza Sahraei, lors de son discours devant le Comité de l’information de l’ONU, fait référence à la note, a insisté sur le fait que le journaliste d’Al Jazeera est une autre victime de l’inaction de la communauté internationale face aux crimes de guerre et au terrorisme continus d’Israël contre le peuple palestinien et d’autres pays. dans la région.

Pour le conseiller iranien auprès des Nations unies, « Abou Akleh était la voix du courage du peuple palestinien et le symbole national de résistance et de stabilité contre l’agression et l’occupation oppressive que le peuple palestinien subit depuis longtemps ».

Il a également exprimé le soutien indéfectible et global de l’Iran au peuple palestinien dans sa résistance légitime contre l’occupation et la violence, pour réaliser le droit à l’autodétermination.

Meurtre du journaliste d’Al Jazeera

Le ministère palestinien de la Santé a rapporté mercredi dernier que le journaliste Sheerin Abu Akleh avait été tué d’une balle dans la tête par l’armée israélienne, alors qu’il couvrait un nouveau raid dans ce territoire occupé, dans le camp de Jénine.

Lors de l’attaque, le producteur Ali al-Samudi a également été blessé d’une balle dans le dos et son état était stable, a indiqué le ministère.

Pour sa part, le réseau d’information Al Jazeera a appelé la communauté internationale à condamner et à tenir responsables les forces d’occupation israéliennes pour avoir délibérément attaqué et tué leur correspondant.

★★★★★