Maduro prêt à signer un accord électoral pour la paix

« Je crois au système électoral, je crois en la démocratie vénézuélienne, je crois au peuple, en une démocratie profonde et véritable. « Je suis prêt », a annoncé le premier président national lors de son émission hebdomadaire Con Maduro+ ce lundi 10 juin.

« Nous avons été les promoteurs du dialogue, contre ceux qui détestent le respect de la Constitution nationale et ce jour béni de la victoire, la première chose que je ferai sera d'appeler à un grand dialogue de compréhension pour harmoniser la vision de l'avenir », a-t-il ajouté. .

Il a expliqué qu'à travers ce dialogue, nous cherchons à harmoniser la vision de l'avenir, en rejetant tout acte de violence et guarimba promu par la droite à travers la campagne électorale.

Concernant la position des candidats de l'opposition de se joindre à la signature de cet accord électoral, il a commenté : « ce sera à eux (les opposants) de décider s'ils ne veulent pas signer cet accord d'entente. Quiconque ne veut pas signer doit avoir une raison… Cela semble étrange, qu'en est-il du système électoral – s'est-il demandé ? « Ils ont préparé leur plan de violence, leur plan de guarimba, le fait est qu'ils sont prévisibles, ils sont répétitifs », a-t-il déclaré.

« Ils utilisent toujours les campagnes électorales pour tenter de déstabiliser l'économie, les services publics, la politique pour tenter d'attiser le nid de frelons, mais nous n'allons pas le permettre, au Venezuela la paix triomphera avant, pendant et après le 28 juillet » Parce que la paix est là pour rester, et pour la paix, nous donnerons nos vies pour que les gens aient la tranquillité et la stabilité », a-t-il conclu.

Développement