Le Venezuela

Miku Fedor a de nouveau marqué un triplé après 11 ans

Soudainement, le Vénézuélien Miku Fedor a dégagé son nez de but: de ne pas avoir marqué lors de ses dix premiers matchs avec le Deportivo, à trois buts au onzième, précisément onze ans après son précédent triplé en carrière.

Dans un match décisif pour son équipe, contre la filiale de l’éternel rival, Celta de Vigo, Miku a fait ses débuts avec une tête, a marqué le deuxième à onze mètres et a transformé le troisième avec un coup dur de l’intérieur de la surface après une passe du Brésilien Raí .

En Espagne, comme il l’a rappelé après le match de Vigo, il avait fait des doubles, en fait, il l’a endossé avec Getafe au Deportivo lui-même en première division, mais il n’avait jamais été en mesure de marquer trois buts dans le même match dans le football national.

« Il avait fait des doublets, pas des triplés, mais l’important est que l’arc s’ouvre et maintenant, qu’il ne se ferme plus », a rappelé le Vénézuélien, qui a marqué un triplé dans sa carrière. Sa femme lui a rappelé avec un message après son succès à Vigo.

Plus de onze ans se sont écoulés depuis la précédente. C’était avec le maillot de Valence en qualifications pour la Ligue Europa, fin août 2009, contre Stabaek (4-1) sur le terrain de Mestalla.

Cela faisait longtemps depuis et cette saison, son retour en Espagne après avoir joué ces dernières années en Inde et à Chypre, ça montait en deuxième division B.

Les blessures et le manque de but l’ont amené dans la rue de l’amertume. «Nous avons l’illusion, le désir de vous réveiller chaque jour. C’est difficile, c’est dur, mais nous y sommes », a-t-il déclaré avec enthousiasme à Vigo.

L’international vénézuélien a célébré les trois buts qui l’ont fait sortir de sa tristesse, qui lui ont rendu sa joie et son enthousiasme, même s’ils sont peut-être arrivés trop tard pour son équipe, qui dépend d’autres marqueurs pour pouvoir se battre pour la promotion dans le second phase c’est de la saison.

EFE

Vous pourriez également aimer...