Le Venezuela

Nicolás Maduro : Je n’ai pas de favoris pour les primaires du PSUV

Le président de la République et président du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), Nicolás Maduro, a assuré dans son allocution habituelle de dimanche qu’il n’avait pas de favoris pour les primaires de l’auvent rouge. « Je n’ai pas de pré-candidats, pas de pré-candidats, je n’ai pas de favoris et je ne suis partisan de personne, je suis membre du conseil d’administration du PSUV. »

Maduro a déclaré que la campagne qui est avancée pour ce 8 août lui rappelle celle qui a été faite pour l’Assemblée constituante. Tous deux ont une grande diversité de propositions : travailleurs, femmes, communauté GLBT, afro-descendants… « C’est un épanouissement de la politique, de la vraie politique.

« J’ai vu le regain d’espoir briller dans les yeux des pré-candidats. C’est très différent de l’amertume et de la frustration de la droite, en essayant de la semer dans le chavisme, ils ne pourront pas (…) Nous donnons un exemple du chavisme, le bolivarisme du XXIe siècle », a-t-il déclaré.

Il a également fait une indication à la Direction nationale du parti. Il considère que les événements de campagne se passent bien, cependant les candidats doivent aller plus loin et se rendre chez les voisins. « Tous les candidats doivent motiver le peuple à aller voter, c’est le peuple de manière souveraine qui décidera des candidats aux primaires », a-t-il déclaré.

Maduro a exhorté les dirigeants de l’auvent rouge à donner l’exemple d’humilité, de respect et d’esprit d’unité.

« C’est le peuple d’une manière souveraine libre et secrète qui décidera de nos candidats aux élections du 21 novembre », a-t-il conclu.

Vous pourriez également aimer...