Le Venezuela

Président : croissance économique du pays, la plus importante de la région

La croissance économique que le Venezuela a enregistrée au premier semestre est la plus importante d’Amérique latine et des Caraïbes, a affirmé mercredi le président de la République, Nicolás Maduro.

«Les données de croissance économique pour le premier semestre, de janvier à août, sont des données de bon augure et convaincantes. C’est la plus grande croissance économique d’Amérique latine et des Caraïbes et l’économie vénézuélienne l’a, l’économie réelle », a-t-il déclaré lors d’une rencontre avec des entrepreneurs près du théâtre Teresa Carreño à Caracas.

Il a indiqué que l’économie réelle est celle qui produit des biens réels et de la richesse, et non cette économie « papier, fausse ».

Le Venezuela devrait enregistrer une croissance économique pouvant atteindre 20% d’ici la fin de cette année, selon les projections de la banque d’investissement Credit Suisse, basée en Suisse.

Maduro a apprécié la croissance économique et l’effort des citoyens malgré les années « si cruelles » que le Venezuela a connues lorsque « nous avons été torturés avec les sanctions économiques, qui sont toujours en vigueur ».

« Le Venezuela avance par ses propres efforts, par son propre travail, en créant de nouvelles richesses », a-t-il ajouté.

Pour cette raison, il a souligné le rôle des petites entreprises et a fait valoir que l’entrepreneuriat « est aujourd’hui un grand moteur pour le nouveau Venezuela », auquel il a promis d’apporter davantage de soutien. Dans le même temps, il a appelé les banques privées à élargir leur portefeuille de crédit pour encourager l’entrepreneuriat.

« C’est l’un des moteurs auxquels nous devons nous occuper, soigner, soutenir, aimer et aller de l’avant », a déclaré le président, qui a signé dans l’acte un décret qui facilitera la création de leur entreprise par les entrepreneurs, avec des ou exonération totale du paiement des droits d’enregistrement nécessaires pour pouvoir mener à bien l’activité commerciale.

Il a souligné qu’à ce jour, 318 198 entreprises sont inscrites au Registre central des entrepreneurs, dont 60 % sont des femmes et 40 % sont des hommes.

Au moins 60% de toutes ces entreprises correspondent à des jeunes entre 26 et 45 ans.

« Nous allons avoir un Venezuela vertueux grâce au travail de tous et de toutes. Personne ne vaut le travail et les petits entrepreneurs, petits et moyens entrepreneurs du pays peuvent compter sur toute notre solidarité, notre soutien efficace et efficient et tout le travail d’équipe, car nous sommes une équipe », a-t-il ajouté.

En octobre de l’année dernière, l’Assemblée nationale (AN) a approuvé, en seconde discussion, la loi pour la promotion et le développement des nouvelles entreprises, un instrument qui vise à donner plus d’incitations aux entrepreneurs et à leur fournir une protection juridique.

Vous pourriez également aimer...