Le Venezuela

Saint Jean Baptiste parcourra les rues de Trujillo

Ce vendredi 24 juin, et après deux ans, le saint qui « a tout et donne tout » Saint Jean-Baptiste foulera les rues de quatre municipalités de l’État de Trujillo, sur les épaules de ses fidèles. Les paroissiens de Carache, Betijoque, Pampanito et Valera fêteront leur saint patron.

Le père Walkelys Araujo, curé du sanctuaire diocésain de San Juan Bautista, dans la municipalité de Valera, a déclaré que tout était prêt pour accomplir la solennité du précurseur de notre Seigneur Jésus-Christ, qui a commencé par la neuvaine au saint.

«La célébration de Saint Jean-Baptiste, patron de la ville de Valera, de la zone pastorale et du sanctuaire diocésain, a lieu les neuf jours précédents avec la présence de plusieurs curés et vicaires des différentes paroisses de la ville de Valera, qui a solennellement présidé l’Eucharistie », a-t-il déclaré.

Il a expliqué que le vendredi 24 juin, Valera célébrera la naissance de saint Jean-Baptiste et cinq eucharisties auront lieu dans le temple diocésain.

« La messe solennelle est à 10 heures du matin et sera présidée par le prêtre Rubén Gregorio Delgado Carmona, vicaire général du diocèse de Trujillo et recteur du Grand Séminaire du Sacré-Cœur de Jésus, il sera chargé de la présidence de l’Eucharistie et la prédication de l’homélie en la solennité de saint Jean-Baptiste », a expliqué le prêtre.

Il a également signalé que la procession traditionnelle avec l’image du saint aura lieu à la fin de la messe et autour de la Plaza Bolívar dans la ville de Valera.

Pour les Valérans, selon le géographe Francisco González, saint Jean-Baptiste « peut signifier luminosité, vie, lutte pour la vertu et la justice, vérité et authenticité, simplicité, ouverture aux idées nouvelles, rectitude, décence, bonté. Les vertus du Saint Patron peuvent servir de guide aux vertus des Valérans ».

C’est pourquoi chaque année, à l’exception du temps de quarantaine dû à la pandémie de covid-19, les Valerans se rendent au sanctuaire diocésain de San Juan Bautista pour célébrer le jour de leur patron exalté, payer des promesses, demander des faveurs et offrir l’Eucharistie pour le Santé. Cette année ne fera pas exception.

Pampanito célèbre aussi San Juan Bautista

Dès le premier juin, les fidèles de la municipalité de Pampanito ont commencé la célébration de la nativité de San Juan Bautista, avec la descente de leur saint patron lors de l’Eucharistie dans l’église paroissiale, comme le rapporte le prêtre Douglas Rodríguez.

Il a mentionné que la neuvaine à la sainte qui « a tout et donne tout » a débuté jeudi dernier, le 16 juin, et culminera ce vendredi par des pétitions et des prières pour les commerçants, pour les autorités civiles et militaires de la commune, pour les familles, pour les migrants, pour les jeunes, les groupes apostoliques et les malades.

« Ce mercredi, nous avons célébré la fête de San Juan Niño avec les garçons et les filles de la paroisse, nous avons eu des activités récréatives, culturelles et d’animation pour leur plaisir. Ensuite, nous célébrons la Sainte Eucharistie dans l’église paroissiale organisée par le groupe des catéchistes », a-t-il précisé.

Le père Rodríguez a rappelé que le jour central sera le vendredi 24 et que la célébration commencera par la sonnerie traditionnelle des cloches, l’Eucharistie solennelle à 10 heures du matin et la procession avec l’image du saint patron dans les rues principales de Pampanito.

« Ce sera un moment de rencontre pour les paroissiens de Pampanito avec Saint Jean-Baptiste, leur saint patron », a-t-il déclaré.

Festivités

Toujours dans la municipalité de Pampanito, les festivités du saint patron ont commencé ce mercredi en l’honneur de San Juan avec diverses activités qui comprenaient la participation d’éminents athlètes de la ville, la prise en charge culturelle et l’exposition gastronomique par les établissements d’enseignement et l’inauguration de l’exposition de peinture et artisanat au Centre Culturel Simón Bolívar.

Le sacre et l’imposition de fanfare aux reines des festivités se feront en nocturne à côté du pavillon populaire avec la présentation de groupes musicaux de l’entité.

La programmation se poursuivra ce jeudi avec la reprise culturelle des « San Juaneros et San Juaneras » sur la Plaza Bolívar de Pampanito. A deux heures de l’après-midi, commence le festival « Voix des enfants et des jeunes de Pampanitense », ainsi que le festival des sports de combat. A sept heures du soir aura lieu la traditionnelle sérénade en l’honneur de Saint Jean Baptiste.

Pour la journée centrale, le marathon en hommage au saint patron est prévu à sept heures du matin, pour ensuite mener à bien la séance solennelle de la Chambre municipale dans laquelle le gouverneur de l’État Gerardo Márquez sera l’orateur de l’ordre. La nuit, ce sera le dixième kiosque à musique chantant à San Juan et la présentation d’orchestres et de groupes musicaux de la région.

Les fêtes patronales culmineront dimanche avec le concours de sancochos sur le boulevard San Juan et le pèlerinage à San Benito avec la participation de divers vassaux.

Vous pourriez également aimer...