Le Venezuela

Un autre manifestant meurt en Equateur

La Confédération des nationalités indigènes de l’Amazonie équatorienne (Confeniae) a dénoncé mardi la mort d’un manifestant indigène en pleine répression policière dans la ville de Puyo, dans la province amazonienne de Pastaza, rapportent les agences.

Selon l’organisation indigène, le manifestant Byron Guatatuca est mort après avoir été abattu à bout portant, accusant le président Guillermo Lasso d’être responsable de l’acte. Le jeune homme a été abattu suite à la répression policière de la mobilisation indigène.

La Confédération des nationalités indigènes de l’Equateur (Conaie) a dénoncé l’augmentation de la répression par la police et l’armée depuis que le président Lasso a décrété l’état d’exception pour tenter de mettre un terme à la mobilisation indigène qui a maintenant 9 jours.

Il y a deux jours, dans le nord de la ville, un autre manifestant est mort.

Développement…

Vous pourriez également aimer...