La Colombie

Arsenal sacré champion de la FA Cup

L'équipe dirigée par l'espagnol Mikel Arteta, Arsenal, a remporté le numéro 14 de la FA Cup, le plus ancien tournoi de clubs de football au monde.

Avec un score de 2-1, les «artilleurs» ont battu Chelsea. Les buts du match étaient le doublé de Pierre-Emerick Aubameyang pour Arsenal, tandis que les bleus ouvraient le score grâce à Christian Pulicic.

Départ désastreux pour Arsenal

Il n'y avait pas de temps pour marquer dans l'une des finales les plus étranges de l'histoire de la compétition.

Arsenal a commencé nerveusement et a permis un tir de l'avant qui a forcé Emiliano Martínez à voler et quelques minutes plus tard, il a concédé le premier dans une belle combinaison entre les joueurs d'attaque de Chelsea.

Mason Mount a mis un centre bas, Giroud a touché son talon avant la passivité de la défense 'Gunner' et Pulisic est apparu par derrière pour quitter Rob Holding et battre Emiliano.

Ils ont peint des clubs pour un Arsenal qui s'est déshabillé en défense au premier changement, mais Arteta a réagi.

Ils ont d'abord abordé avec un but annulé par Nicolás Pepé pour hors-jeu et, sur le jeu suivant, un long ballon a mis fin à César Azpilicueta, renversant Aubameyang dans la surface. Pénalité pour Arsenal et troisième but pour l'Africain dès les demi-finales.

De plus, Azpilicueta a complété la rencontre noire avec une blessure musculaire qui l'a fait quitter le terrain quelques minutes plus tard.

Les problèmes physiques ont été un casse-tête pour Chelsea, qui vient de commencer la seconde période a perdu Pulisic avec une blessure très similaire.

Chelsea avait perdu la barre du match, mais l'avait timidement récupérée avant l'œuvre d'art qu'Arsenal avait concoctée.

Ceballos est sorti de derrière avec force, tirant un bec et étant renversé par Christensen. Le ballon est venu à Nicolás Pepé, qui a coupé à l'intérieur et a ouvert pour Aubameyang.

L'Africain a cloué Rudiger avec une feinte parfaite et des démangeaisons définies avant Caballero.

Un véritable objectif qui a ouvert les portes de l'Europe à un Arsenal qui serait beaucoup plus cher quelques minutes plus tard, lorsque Mateo Kovacic s'est éjecté en entrant avec un gabarit à Granit Xhaka.

C'est là que s'est terminée la finale d'un Chelsea qui clôt la saison en Ligue des champions, mais avec le goût doux-amer du titre perdu et les problèmes dans les vestiaires, avec des doutes sur Kepa Arrizabalaga, remplaçant cette fois, dans l'environnement.

Arsenal, quant à lui, met la cerise sur le gâteau d'une saison difficile, au cours de laquelle Arteta est arrivée, qui semble avoir apporté de la stabilité à l'équipe et les a conduits à un titre qui les envoie directement en Europe.

Fiche technique:

2 – Arsenal: Martinez; Mairland-Niles; Tierney, Luiz (Sokratis, m.88), Holding, Bellerin; Xhaka, Ceballos; Pepé, Lacazette (Nketiah, m.82) et Aubameyang.

1 – Chelsea: Gentilhomme; Alonso; Rudiger (Hudson-Odoi, m. 78), Zouma, Azpilicueta (Christensen, m. 35), James; Kovacic, Jorginho; Mont (Barkley, m.79), Pulisic (Pedro, m.49) et Giroud (Abraham, m.78).

Buts: 0-1. Pulisic, m.5, 1-1. Aubameyang, m.28 et 2-1. Aubameyang, m.67

EFE

Vous pourriez également aimer...