Le Brésil

Culture: en deux mois, le gouvernement congédie à deux reprises le même secrétaire adjoint

São Paulo – Ce mardi (14) édition de la Journal officiel de l'Union entraîne la révocation du secrétaire adjoint du Secrétariat spécial à la culture, Pedro José Vilar Godoy Horta. L'ordonnance 357, datée d'hier, est signée par le ministre en chef de la Maison civile, Walter Souza Braga Netto. Ce serait un autre acte administratif ordinaire dans un portefeuille dévalué par le gouvernement, si ce n'était la répétition: le même Pedro Horta avait déjà été disculpé il y a seulement deux mois.

Le premier départ est daté du 15 mai, selon une autre ordonnance publiée au journal officiel et signé par le général Braga Netto. Il n'y a que deux différences. À l'époque, la culture était subordonnée à la citoyenneté, maintenant c'est le tourisme. En mai, la secrétaire était Regina Duarte, remplacée par l'acteur Mário Frias. Il est le cinquième à occuper ce poste en un an et demi de gouvernement.

Après une période de «rencontres», Regina s'est jointe au gouvernement le 4 mars. Le 20 mai, sa démission a été annoncée, mais il n'est parti que le 10 juin, après un autre décret du journal officiel. Une nouvelle période de vacance a suivi jusqu'à l'inauguration officielle de Frias le 23 juin. Le même jour, Horta a été (re) nommée. Ainsi, son deuxième passage au pouvoir a duré trois semaines.

Déjà vu: Civil House renvoie le même secrétaire tous les deux mois. Les publications sont parues au "Journal officiel" les 15 mai et 14 juillet

Trois fois candidat

Paulistano, il a eu 49 ans le dernier jour 5. Il est avocat et professeur de droit constitutionnel. En 2002, il a été candidat au poste de député fédéral à la PSDB et a été remplacé. Il a de nouveau tenté sa chance en 2004, maintenant pour le PFL et comme échevin à Atibaia (SP), et est redevenu remplaçant. En 2010, il s'est porté candidat à un siège de député au PTC. Il a obtenu 1 971 voix et n'a pas été élu.

Ses publications sur les réseaux sociaux indiquent un soutien inconditionnel à Jair Bolsonaro. En 2012, il a défendu la candidature de Celso Russomanno (PRB) à la mairie de São Paulo, arrivé troisième. José Serra (PSDB) et Fernando Haddad (PT) sont allés au deuxième tour, avec la victoire du PT sur le toucan.

Recherchée, la Maison civile a recommandé de consulter le ministère du Tourisme, auquel est rattaché le secrétariat à la Culture. Jusqu'à la conclusion de ce texte, il n'y avait pas de réponse sur les raisons de la double exemption.

Vous pourriez également aimer...