Le Venezuela

Ils créeront un fonds de 300 millions de dollars pour les vaccins

Le président de la République, Nicolás Maduro, a rencontré ce jeudi Peter Grohmann, coordonnateur résident du système des Nations Unies au Venezuela, qu’il a limogé, assurant que des mécanismes de coordination véritablement innovants ont été mis en place entre le pays et les Nations Unies.

Depuis la salle Simón Bolívar du palais Miraflores, il a souligné que parmi les sujets à discuter, l’objectif est «d’établir un accord efficace pour créer un fonds de 300 millions de dollars pour les vaccins au Venezuela avec l’OPS et l’OMS, nous travaillons également à renforcer les plans alimentaires au profit de la population et créer un fonds alimentaire », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’ils travaillaient avec l’Unesco, le système culturel et le système patrimonial du pays, et rien de tout cela ne peut être perdu.

Le président a rappelé à Grohmann que «le Venezuela est à l’épicentre d’une bataille, de la lutte pour la vérité. Vous laissez un vide et une voie ouverte qui aideront à la relance du pays », a déclaré le chef de l’Etat.

De plus, a-t-il assuré, « nous avons une communication permanente avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, pour les différentes questions de paix et de stabilité dans le pays et la région ».

De même, a-t-il ajouté, « nous travaillons avec le Haut Commissaire aux droits de l’homme pour renforcer la communication et rechercher la vérité et la justice pour les Vénézuéliens dans le plein respect des droits de l’homme », a déclaré le président.

Il a rappelé que ce jeudi, il avait également rencontré la rapporteure spéciale des Nations Unies (ONU), Alena Douhan, pendant une heure et demie, ils ont évoqué les dommages causés par les mesures coercitives unilatérales. « Nous cherchons toujours le chemin des mots, de la vérité, du dialogue. »

«J’ai eu une réunion importante avec Alena Douhan, Rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme. J’ai exprimé notre ferme engagement de continuer à travailler pour la réalisation des objectifs de développement durable, malgré les sanctions pénales contre le Venezuela », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat, a-t-il rappelé, « toujours les problèmes qui correspondent à résoudre au sein de notre pays, le seul moyen est de s’en occuper entre les Vénézuéliens et les Vénézuéliens ».

Vous pourriez également aimer...