La polémique continue après le prétendu snobisme des Oscars envers « Barbie »

La Hollywood Academy est une nouvelle fois impliquée dans la polémique. C’est désormais le cas pour avoir exclu des nominations aux Oscars les protagonistes et réalisatrices du film phénomène « Barbie », Margot Robbie et Greta Gerwig. L’incident présumé a polarisé les fans et l’industrie, a souligné EFE.

Le film sur la célèbre poupée, qui a été le film le plus rentable de l’année dernière aux États-Unis, a reçu huit nominations mardi. Les mentions incluent le meilleur film, le meilleur acteur dans un second rôle pour Ryan Gosling et la meilleure actrice dans un second rôle pour America Ferrera.

N’a pas aimé

Mais le fait que Robbie et Gerwig aient été exclus des nominations pour la meilleure actrice et le meilleur réalisateur a suscité des opinions diverses. Ses camarades, des personnalités de l’industrie et l’ancienne première dame américaine Hillary Clinton font partie de ceux qui se sont prononcés.

Même les fans du film ont lancé une campagne de collecte de signatures sur la plateforme Change.org. Là, ils exigent que l’Académie reconnaisse le travail de Robbie et Gerwig. Ils comptent à ce jour plus de six mille signatures.

Déçu

Gosling, qui incarne Ken, le partenaire de Barbie, s’est dit plus que « déçu » par la situation, même s’il était également reconnaissant que son travail ait été reconnu par les membres de l’Académie.

« Il n’y a pas de Ken sans Barbie et il n’y a pas de film « Barbie » sans Greta Gerwig et Margot Robbie. Aucune reconnaissance ne serait possible pour quiconque dans le film sans son talent, son courage et son génie », a également déclaré l’acteur de « La La Land » dans un communiqué.

Dans une interview avec Variety, America Ferrera, une autre membre du casting, qui a été nominée, a déclaré qu’elle était « incroyablement déçue » par la décision de l’Académie de laisser de côté le protagoniste et réalisateur du film.

Capture d’écran : Change.org

Hillary Clinton les a soutenus

De son côté, Hillary Clinton a exprimé son ressenti sur les réseaux sociaux en partageant un message sur fond rose dans lequel elle tentait d’encourager les deux femmes accompagné du hashtag #HillaryBarbie.

« Greta et Margot, même si cela peut faire mal de gagner au box-office mais de ne pas remporter l’or, leurs millions de fans les adorent. Les deux sont bien plus que « Kenough » (assez) », a déclaré Clinton.

À cela se sont déjà ajoutés des centaines de mèmes et de commentaires sur les réseaux sociaux d’utilisateurs qui soutiennent la décision de l’Académie en estimant que « Barbie » ne méritait pas plus de nominations que les huit qu’elle a reçues.

Postes trouvés

D’autres, cependant, voient l’exclusion du protagoniste et du réalisateur comme un acte sexiste et rappellent que le film parle précisément de la lutte que Barbie mène contre le patriarcat après avoir découvert le monde réel.

« Il n’y a pas de nomination aux Oscars pour Greta Gerwig, il n’y a pas de nomination pour Margot Robbie, mais Ryan Gosling est nominé pour un Oscar, c’est précisément de cela que parle ‘Barbie' », a écrit l’utilisateur Greg Castanias sur Facebook.

En revanche, Whoopi Goldberg a défendu l’Académie en affirmant qu’il ne s’agissait pas d’un « camouflet » de leur part.

« Il n’y a pas de affront. C’est ce qu’il faut garder à l’esprit : tout le monde ne reçoit pas de récompense et c’est subjectif. Les films sont subjectifs. Les films que vous aimez ne seront peut-être pas appréciés par les gens qui votent », a déclaré l’animateur de « The View ».

La cérémonie des Oscars aura lieu le 10 mars à Los Angeles au Dolby Theatre avec le film « Oppenheimer » de Christopher Nolan comme favori avec 13 nominations.