Le Venezuela

Le Venezuela a fait face à la pandémie au milieu du blocus américain

Le peuple vénézuélien a été confronté à la pandémie du nouveau coronavirus, en plein siège du gouvernement américain, a souligné ce vendredi le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, qui a participé à une réunion virtuelle «Segment de haut niveau du Conseil économique et social de ONU".

«Le Venezuela a fait face à la pandémie dans des conditions extrêmement difficiles, au milieu d'une attaque économique, politique, médiatique et militaire constante. Les mesures coercitives unilatérales imposées par les États-Unis ont tenté de mettre les Vénézuéliens à genoux ", a déclaré Arreaza dans son discours.

Il a souligné que le peuple du Venezuela n'a pas renoncé à son caractère pacifiste et à sa dignité, "si vous ne vous inclinez devant personne, nous avons fait un effort titanesque avec nos propres capacités, la solidarité et la coopération des pays amis et de l'ONU", a-t-il déclaré.

"Notre peuple est en paix et dans la dignité, et nous ne plierons jamais notre volonté à aucun empire", a-t-il ajouté, tout en précisant l'effort titanesque avec lequel les attaques ont eu lieu depuis l'administration Trump.

Dans ce contexte, a-t-il noté, et après la naissance d'un nouvel ordre mondial post-pandémique, "le rôle de l'OMS au milieu de cette pandémie est un exemple du multilatéralisme qui est nécessaire, doit parler et agir, ne doit pas céder aux pressions et extorsions de les puissants ", a déclaré le responsable.

Nous devons surmonter le discours et aller dans les catacombes du peuple, a-t-il dit, et "ressentir leurs besoins, comme l'a dit le commandant. Chávez », a-t-il souligné.

Vous pourriez également aimer...