Le Brésil

Les municipalités semi-arides ne fournissent pas de panier alimentaire de base pendant la pandémie

São Paulo – Des recherches menées dans 108 municipalités des régions semi-arides du Nord-Est et du Brésil révèlent que dans près de la moitié de ces villes, les gouvernements ne se sont pas engagés à distribuer des paniers alimentaires de base aux étudiants. Autorisé par le Fonds National de Développement Scolaire (FNDE / MEC) juste après la suspension des classes, au début de la pandémie, les paniers n'étaient pas distribués dans 40 (37%) des communes.

Un autre fait alarmant est que 74 (44%) des 168 groupes productifs, qui jusqu'en 2019 vendaient des aliments sains et diversifiés au Programme alimentaire national (Pnae), ne l'ont pas fait en 2020.

L'enquête a été réalisée par l'Articulation Semi-Aride (ASA) et le Forum Brésilien sur la Souveraineté et la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FBSSAN). Au cours des derniers mois d'août et de septembre, les organisations ont entendu 168 groupes productifs d'agriculteurs familiaux et de pêcheurs artisanaux. Tous les fournisseurs d'aliments pour les écoles publiques, présents dans les communes.

«Le Pnae est le principal instrument dont nous disposons pour faire face à l'insécurité alimentaire des enfants et des adolescents pendant la pandémie. Pour cette raison, l'omission des responsables gouvernementaux en ce qui concerne la distribution de paniers alimentaires dans les écoles est très grave. Les enfants perdent, dont beaucoup ont le repas principal de la journée dans les repas scolaires. Et, avec l'interruption des achats, les agriculteurs familiaux qui dépendent de ce canal de commercialisation pour leur subsistance perdent », souligne Mariana Santarelli, de FBSSAN.

Situation de pauvreté

Pour la recherche sur les paniers alimentaires de base dans la région semi-aride, le choix du nord-est n'a pas été vain. La région a 72% de sa superficie caractérisée comme semi-aride. Et historiquement, elle concentre un grand nombre de personnes dans des situations de pauvreté et de misère. L'enquête Synthèse des indicateurs sociaux (SIS), publiée par l'IBGE en décembre 2018, montre que le Nord-Est concentre 44% des personnes en situation de pauvreté au Brésil, soit 24,5 millions de personnes.

Dans l'ensemble du Brésil, 54,8 millions de personnes en situation de pauvreté étaient recensées, ce qui représente environ un quart de la population (26,5%).

Vous pourriez également aimer...