Le Venezuela

Plus de 1 000 lycéens plantés dans la Waraira

Plus de 1 000 étudiants ont participé à la grande journée de reboisement qui s’est déroulée hier dans le secteur Terrazas de Maripérez, situé dans le parc national Waraira Repano à Caracas, a rapporté le ministère de l’Écosocialisme (Minec) via son compte Instagram officiel.

L’activité, qui a été réalisée dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement et dans le cadre du Plan national de reboisement « Un arbre, un étudiant », a été suivie par le responsable du portefeuille écologique, Josué Lorca ; la ministre de l’Éducation, Yelitza Santaella, ainsi que l’Organisation bolivarienne des étudiants et la Fédération vénézuélienne des collégiens.

« Les forêts du Venezuela ont besoin de nous, c’est pourquoi le Minec promeut le Plan national de reboisement 2022-2023, dont l’objectif est de fixer les lignes directrices pour la gestion intégrale des zones forestières et des autres éléments du patrimoine forestier », a déclaré l’entité. dans le réseau social.

Régions

Dans d’autres entités du pays, ils ont également commémoré la Journée mondiale de l’environnement avec la plantation de différentes plantes, comme ce fut le cas du complexe éducatif Robert Serra dans la municipalité de Libertador, dans l’État d’Aragua, où au moins 150 lycéens plantaient. De même, pendant les travaux, les brigades des Gardiens de l’Arbre pour la protection de la Terre-Mère ont prêté serment, a détaillé le Minec sur Twitter.

Pendant ce temps, sur les rives de la rivière Neverí, située sur l’Avenida Fuerzas Armadas de Barcelona, ​​​​à Anzoátegui, divers groupes d’étudiants se sont réunis pour planter un total de 327 arbres.

Vous pourriez également aimer...